On en parleCoupes budgétaires à l'université : les étudiants de Clermont montent au front
Actu | International

Wise 2013 : l'éducation innovante en débat au Qatar

Sophie de Tarlé  |  Publié le

0 commentaire

Les écoles marocaines Medersat.com de la Fondation BMCE Bank // DR Les écoles marocaines Medersat.com de la Fondation BMCE Bank // DR

Le sommet mondial sur l'éducation Wise s’ouvre à Doha au Qatar le 29 octobre 2013. Au menu : des débats sur l'innovation entre un millier d'experts venus du monde entier, et des prix généreusement dotés.

Le Qatar accueillera, du 29 au 31 octobre 2013, le sommet mondial dédié à l'innovation dans l'éducation : Wise (World Innovation Summit for Education), créé en 2009 par la Cheicka Mozah, mère du nouvel émir du Qatar et présidente de la Fondation pour l'éducation du Qatar. Depuis quelques années, ce petit pays moins grand que l'Île-de-France mise sur l'éducation, un axe jugé stratégique s'il veut devenir un jour indépendant de la rente pétrolière.

Les MOOC à l'honneur de Wise 2013

Doha, la capitale du Qatar, accueillera durant trois jours un millier d’experts du monde entier et une centaine de journalistes. La fondation prendra en charge le voyage de la moitié d’entre eux. Une vingtaine de débats seront organisés. Cette année, l’enseignement en ligne sera à l’honneur à travers des questions comme : "Peut-on avoir une éducation sans professeur ?", "Est-ce que les MOOC améliorent la qualité et l’accès à l’éducation pour tous les élèves, ou est-ce juste une mode ?"

Mais la technologie n'a pas le monopole de l'innovation, et d’autres sujets seront abordés comme l’innovation frugale avec un débat intitulé : "Peut-on faire plus avec moins ?" Le statisticien suédois Hans Rosling, qui s'attache à rendre vivants les chiffres les plus arides, parlera d'illettrisme ; Pasi Sahlberg, le monsieur "Éducation" à la finlandaise, et Georges Siemens, l'inventeur de l'expression "MOOC", figurent parmi les intervenants les plus attendus.

Distinctions d'initiatives innovantes

Ce sommet sera aussi l’occasion de mettre en avant les initiatives les plus innovantes en matière d’éducation à travers les récompenses Wise (Wise Awards) et le prix Wise (Wise Prize). Le comité a reçu cette année 500 dossiers de 80 pays. Les organisateurs du sommet regrettent que trop peu de Français soumettent leur projet au comité. En 2011, les internats d’excellence avaient été soumis à l'approbation du jury, mais le projet n’avait pas été retenu.

Chaque projet doit être appuyé par un responsable d'entreprise compétent dans le domaine choisi. La sélection s'effectue à partir de deux critères principaux : l'impact du projet sur l'éducation et son approche visionnaire. Pour 14 d’entre eux, le comité Wise a envoyé des équipes sur place pour mener une étude plus approfondie. Le 8 septembre dernier, six gagnants ont été désignés par un jury international et recevront leur récompense (Wise Award) durant le sommet, d'un montant de 20.000 dollars chacun.

Six pays seront ainsi récompensés : Maroc, Angleterre, Irlande, Nouvelle-Zélande, Canada et Arabie Saoudite. Parmi les lauréats, Medersat.com de la Fondation BMCE Bank, qui développe dans les campagnes marocaines des écoles adaptées à la culture locale tout en étant connectées à Internet par satellite. Les cours sont enseignés en amazigh, la langue maternelle des enfants, en plus du français. Plus de 15.000 écoliers bénéficient de ce programme.

un demi million de dollars pour le lauréat de Wise

En revanche, le gagnant du prix Wise reste pour l'instant inconnu : son nom sera annoncé solennellement le 29 octobre au matin. Le projet recevra pas moins d'un demi-million de dollars.

Cinq personnalités composent le jury, de nationalités différentes : actuelle présidente de la Fondation PSL (Paris Sciences et Lettres) et ancienne directrice de l’École normale supérieure (ENS), Monique Canto-Sperber y siège aux côtés du cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, actuel émir du Qatar, de l’Américain James H.Billington, du Chinois Zhou Qigeng et de l’Haïtienne Michèle D. Pierre-Louis. Reste à savoir si une personnalité politique y représentera la France. Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale, a d'ores et déjà annoncé qu'il ne pouvait pas s'y rendre.

Wise 2013 en bref :
Où ? A Doha, capitale du Qatar
Quand ? Du 29 au 31 octobre 2013
Date de création : 2009
Par qui ? La fondation pour l'éducation, les sciences et le développement communautaire du Qatar
Présidente : Mozah Bint Nasser al-Missned
Nombre de participants : 1.000
Origine des participants : 100 pays
Nombre de journalistes : 100
Six récompenses : 20.000 $
Un prix : 500.000$

Consulter le site de Wise (World Innovation Summit for Education)


Sophie de Tarlé  |  Publié le

0 commentaire

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :