En ce momentSebastian Stride : "Les classements mondiaux ne sont fondamentaux que pour une minorité d'établissements"
On en parlePalmarès 2018 : les écoles d'ingénieurs en mouvement

Enquêtes

Enquête | Orientation

Ouverture sociale : qui finance les dispositifs d’égalité des chances ?

Le 18 mars 2011 à 12:28

Les taux de boursiers augmentent ces dernières années dans les grandes écoles, avec le taux symbolique de 30 % de boursiers du CROUS atteint dans un tiers des écoles de la CGE (Conférence des grandes écoles). Les dispositifs d’égalité des chances se multiplient et s’affichent pour démontrer les efforts d’ouverture sociale consentis par les grandes écoles. Deux indicateurs qui masquent le fait que l’ascenseur social reste bloqué pour les étudiants des milieux les plus modestes. Et que la mixité sociale dans les écoles les plus prestigieuses est encore limitée. Quels sont les investissements consentis par les grandes écoles, par la puissance publique et par les entreprises pour soutenir ces dispositifs ? Les budgets de cinq d’entre eux ont été passés au crible par la rédaction d’EducPros.

Lire le dossier
Enquête | Gouvernance

PRES franciliens : entre petits arrangements et grands desseins

Le 04 mars 2011 à 11:36

Alors que l'État a voulu refondre l'enseignement supérieur dans l’optique de faire émerger des établissements de stature internationale visibles depuis Shanghai (et son classement), la région Île-de-France est à la peine comparée à certaines métropoles de province. La multiplication des initiatives gouvernementales (PRES, Plan campus, Investissements d’avenir) censées forcer les acteurs du secteur à se rapprocher se heurte, ici, à la multiplicité des acteurs et à leurs inimitiés. Constituées en 1971 sur des critères politiques, les universités franciliennes – 13 d’entre elles sont les héritières de l’Université de Paris – s'affrontent encore sur beaucoup de sujets. À commencer par l'utilisation du nom Sorbonne.

Lire le dossier
Enquête | International

Accueil des étudiants étrangers : les dispositifs qui marchent

Le 01 mars 2011 à 15:38

Écoles et universités ont mis le temps, mais elles en sont désormais convaincues : mettre les moyens pour bien accueillir les étudiants étrangers est un facteur d’attractivité dans la concurrence féroce que se livrent les établissements du monde entier pour recruter les meilleurs. Reste à élaborer des dispositifs qui touchent tous les types de mobilité étudiante sans surcoût excessif. Plus facile à dire qu’à faire ?

Lire le dossier
Enquête | Budget, Gouvernance

Investissements d’avenir : comment les consultants ont pris place dans le champ universitaire

Le 24 février 2011 à 14:39

Faire appel à des cabinets de conseil est une pratique de plus en plus courante dans le monde de l’enseignement supérieur. Le passage à l’autonomie, l’opération Campus, les réflexions sur d’éventuelles fusions avaient déjà préparé le terrain. Avec leurs 22 milliards d’euros de dotations à la clef pour l’enseignement supérieur et la recherche, les Investissements d’avenir ont définitivement entériné cette nouvelle manière de fonctionner. Non sans difficultés.

Lire le dossier
Enquête | International

Recruter des étudiants étrangers : entre cash-machine et casse-tête

Le 15 février 2011 à 13:05

Depuis le début des années 2000, l’enseignement supérieur français s’est largement ouvert aux étudiants étrangers : + 25 % en dix ans ! Ces jeunes représentent aujourd’hui un étudiant sur dix. Dans un contexte de plus en plus concurrentiel, recruter et attirer les meilleurs d’entre eux devient un enjeu stratégique. Mais, dans cette bataille, universités, écoles de commerce et d’ingénieurs ne jouent pas à armes égales. Elles n’ont pas non plus les mêmes intérêts. Comment s’y prennent-elles ? À quelles difficultés sont-elles confrontées ? Une enquête d'EducPros. Un dossier de Jessica Gourdon

Lire le dossier
Enquête | Formations, Politique

PORTRAIT DE FAC : l’université Aix-Marseille 3 trouve son compte dans la fusion

Le 10 février 2011 à 17:07

Autonomie, grand emprunt, fusion… autant de réformes qui touchent au quotidien de l’université Aix-Marseille 3-Paul-Cézanne (AM3). Ancrée à Aix-en-Provence, après plus de six cents ans d’existence, cet établissement de 22.800 étudiants – soit environ le même effectif que chacune de ses deux voisines (AM1 et AM2) – a pris son autonomie en 2010. Pluridisciplinaire, avec des cursus de sciences et d’économie, elle a une spécialité : le droit, qui regroupe la majorité de ses étudiants.

Lire le dossier
Enquête | Formations

Formation continue : un nouveau créneau pour les universités ?

Le 17 décembre 2010 à 15:04

Sur un marché de la formation continue en progression constante, peu d’universités ont adopté une stratégie marketing ambitieuse pour se positionner sur ce créneau. Un paradoxe à l’heure où les établissements sont en quête de nouvelles ressources pour financer leur développement. Quelques universités pionnières mettent néanmoins en place de nouvelles stratégies en matière de formation continue.

Lire le dossier
Enquête | Orientation

Le classement 2011 des écoles d’ingénieurs

Le 14 décembre 2010 à 11:51

Au début du mois de novembre 2010, François Fillon fêtait les 150 ans de la Fédération des associations des anciens élèves d’écoles d’ingénieurs, en recevant à Matignon le CNISF (Conseil national des ingénieurs et scientifiques de France). L’occasion pour le Premier ministre de saluer des formations qui ne cessent de croître. Rien que ces vingt dernières années, le nombre d’élèves-ingénieurs a doublé, passant de 57.700 en 1990 à 122.000 en 2010 (1). Aujourd’hui, près de 200 écoles d’ingénieurs maillent le territoire. Plus ou moins grandes, généralistes ou spécialisées, après bac ou bac + 2, elles proposent une offre de formations diverse, voire foisonnante. Pour vous aider à vous repérer, le classement 2011 des écoles d’ingénieurs innove. Si nous avons conservé les critères de l’édition précédente (le nombre d’accords de doubles diplômes en plus) et gardé la plupart des coefficients, nous avons totalement repensé la présentation du palmarès.

Lire le dossier
Enquête | Formations

Innovations pédagogiques : l’enseignement supérieur autrement

Le 16 novembre 2010 à 17:06

Innovation ou changement des pratiques pédagogiques ? « Le terme innovation est un concept très à la mode. Tout le monde veut innover, mais sans toujours se poser la question du pour quoi faire », remarque Michel Beney, enseignant-chercheur et directeur du SIAME (Service d’ingénierie d’appui et de médiatisation pour l’enseignement), à l’université de Bretagne-Occidentale (UBO). Derrière cette remarque se cachent d’autres questions : quels sont les objectifs attachés à l’innovation ? Apprendre mieux ? De façon différente ? De manière plus efficace ?

Lire le dossier