On en parle2014 : le tsunaMOOC
Enquête
Evaluer des travaux

Évaluer des compétences : tout un établissement !

Publié le

0 commentaire

L’expérience Prévert : concilier compétences et notation

Depuis la rentrée 2002, un groupe d’enseignants du petit collège Jacques-Prévert (rue des Écoles, à Saint-Genis-Pouilly) dans l’Ain a profondément revu ses modes d’évaluation tous niveaux, toutes disciplines. Une approche par compétence les a conduits à établir des tableaux, des grilles, des notes d’informations (aux parents) afin de résoudre un dilemme qui ne satisfait plus personne.

Le préambule présenté au conseil d’administration et aux parents offre toute la complexité de la réalité scolaire en matière d’évaluation. Outre les nombreux problèmes que soulève la notation traditionnelle (en particulier les problèmes de fiabilité), les équipes se sont posé les questions suivantes :

« Comment redonner de l’estime de soi à des élèves en grande difficulté ? Comment informer clairement et simplement les élèves, même les plus en difficulté, des savoirs et des savoir-faire qu’ils paraissent avoir acquis pour invalider définitivement les jugements du type : “Je suis nul en maths” (ou ailleurs…) ? »

« Que signifie ce fameux 10 sur 20 qui semble satisfaire tout le monde, élèves, parents, administration et souvent professeurs ? Signifie-t-il que l’élève ne sait faire que la moitié des tâches demandées, auquel cas on peut se demander qui accepterait qu’un mécanicien automobile ne sache remonter que la moitié d’un moteur de voiture. Signifie-t-il autre chose et dans l’affirmative, signifie-t-il la même chose dans chacune des disciplines ? Signifie-t-il la même chose pour tous les enseignants d’une même discipline ? Signifie-t-il la même chose pour un même enseignant dans telle classe jugée “faible” et dans telle autre jugée “forte” ? »

« Comment rendre plus efficace la correction d’un contrôle, d’un exercice ou d’un devoir ? Comment rendre à la correction son véritable statut – faire acquérir à l’élève les savoirs et savoir-faire qui lui manquent – et lui permettre de prouver ensuite qu’il maîtrise ces savoirs et savoir-faire ? »

« Comment peut-on simplifier le travail de toute personne voulant aider un élève ? Comment aider cette personne à répertorier rapidement les difficultés de l’élève ? Quelles informations peut-on apporter grâce à l’évaluation des productions de l’élève ? »

« Comment harmoniser les évaluations ? Comment éviter qu’une même compétence soit évaluée aussi différemment d’un enseignant à l’autre, voire chez un même enseignant suivant le moment ? »

« Comment valoriser l’acquisition du savoir ? Le principe des moyennes fait que l’échec primitif est pris en compte au même titre que la réussite ultérieure alors que finalement, il maîtrise aussi bien cette compétence que celui qui a réussi dès la première fois. Comment peut-on éviter de pénaliser un élève qui met plus de temps qu’un autre à acquérir tel savoir ou savoir-faire ? Comment diminuer, voire éliminer l’impact d’un échec sur une réussite ultérieure ? » « Ayant estimé que la notation traditionnelle ne répondait pas – ou qu’elle y répondait trop partiellement – à nos questions, nous l’avons abandonnée au profit des fiches de compétences qui nous paraissent résoudre bon nombre des problèmes exposés précédemment. »

           

 

Des fiches de compétences dans toutes les disciplines

Ainsi donc, dans toutes les disciplines, un travail a été mené en appui sur les programmes et les objectifs pour proposer aux élèves une fiche-compétences modulable et évolutive.

• Chaque élève dispose pour chacune des matières concernées de grilles de compétences ayant deux fonctions :

– elles récapitulent les compétences que devrait posséder l’élève à la fin de l’année scolaire et précisent les objectifs qui lui sont fixés, en conformité avec les programmes officiels ;

– elles sont un outil de communication entre les enseignants, les élèves, les familles et les personnes responsables des études dirigées et du soutien.

Outre des réévaluations effectuées lors d’un contrôle collectif ultérieur, des professeurs de certaines disciplines organisent des séances de réévaluation « à la carte » au cours desquelles un élève peut choisir lui-même la ou les compétences sur lesquelles il souhaite être évalué à nouveau.

À la fin de chaque trimestre, il n’est tenu compte, lors de plusieurs évaluations d’une même compétence, que du dernier résultat obtenu par l’élève, ce que l’on pourrait traduire par : « Aux dernières nouvelles, l’élève savait (ou ne savait pas)…»

           

Passer d’une évaluation par compétences à une notation sur 20

Comment procéder. Dans chaque matière et pour chaque niveau, l’enseignant (ou l’équipe disciplinaire) détermine la liste de toutes les compétences à acquérir d’ici la fin de l’année scolaire.

Le principe « c’est le dernier résultat qui compte » que nous avons adopté nous a amenés à inscrire sur les bulletins des deuxième et troisième trimestres la note correspondant aux résultats obtenus par l’élève depuis la rentrée scolaire : en particulier la note du troisième trimestre traduit donc la position de l’élève par rapport au « contrat » que représente la liste de toutes les compétences évaluées dans l’année.

La note inscrite sur les bulletins n’est donc pas à proprement parler une note trimestrielle puisqu’elle ne traduit pas, sauf au premier trimestre, les résultats de l’élève au cours du trimestre écoulé. Insistons sur le fait que cette note n’est pas le résultat d’un calcul plus ou moins obscur faisant intervenir des coefficients arbitraires, calcul réalisé sur des notes diverses : elle est le résultat donné par le convertisseur uniquement à partir des points compétences, ce que peuvent facilement contrôler les élèves.

L’expérience mérite d’être suivie, en ligne, pour d’éventuels aménagements et régulations d’usage à l’épreuve de la réalité. Cependant, sa dimension collective dans les disciplines, dans les différents niveaux d’enseignement, sa lisibilité pour les élèves et les parents attestent de la qualité et de la pertinence de la pratique.

Publié le

« article précédent

0 commentaire

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :