On en parleIls ont quitté l'enseignement supérieur et la recherche
Enquête
La recherche : une nouvelle terre de communication

Emmanuel Saint-James, président de Sauvons la recherche : « La recherche, ce n’est pas la Star Ac’ »

Propos recueillis par Frédérique Letourneux  |  Publié le , mis à jour le

0 commentaire

En janvier 2009, Nicolas Sarkozy prononçait un discours sur la recherche, suscitant la polémique en présentant des laboratoires à la traîne et en insistant sur la dégringolade des performances françaises dans les classements. Aujourd’hui, les opérations de communication se multiplient en mettant les chercheurs en vedette. Comment expliquer cette révolution à 180 degrés : simple stratégie marketing ou véritable changement d’esprit ?

La recherche est de plus en plus mise en avant dans la communication des établissements. Cela contribue-t-il à redorer son blason ?
Les campagnes de communication ont tendance a montré une image fausse du chercheur en insistant sur le côté paillettes. Mais la recherche, ce n’est pas la « Star Ac’ » ! Il faut faire comprendre au grand public que ces métiers sont très exigeants.
La multiplication des contrats de recherche à court terme a créé des chasseurs de contrats, mais on a oublié l’importance de la vulgarisation sur des recherches de long terme. On a encouragé une recherche sur des sujets à la mode, sur lesquels il est facile de communiquer.

Mais les prix Nobel dans telle ou telle discipline ne peuvent-ils pas avoir un effet d’entraînement ?
J’aimerais qu’on me prouve que ce type de distinction exerce une influence sur le choix des jeunes. En plus, je suis triste que ce soient les gens de la communication qui identifient les chercheurs qui comptent. Le vrai problème de l’université aujourd’hui, c’est la massification du premier cycle. Or, pour les prix Nobel, seuls comptent souvent ceux qui vont jusqu’au doctorat.

Pour vous, à quoi doit ressembler une bonne communication ?
D’abord, ce serait d’éviter de dépenser des fortunes. Tous les collègues qui font des interventions dans les lycées pour expliquer leur métier et ce qu’ils font au quotidien... c’est une stratégie de communication honnête et amplement suffisante.

Propos recueillis par Frédérique Letourneux

octobre 2010

Propos recueillis par Frédérique Letourneux  |  Publié le , mis à jour le

« article précédent

0 commentaire

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :