En ce momentBudget 2017 : 331 millions d’euros en moins pour l’Enseignement supérieur et la recherche
On en parleExclusif. Frédérique Vidal : "Le contrat de réussite étudiant devra être le plus personnalisé possible".
Enquête

Le palmarès 2017 des grandes écoles de commerce

Cécile Peltier, Baptiste Legout  |  Publié le

1

De haut en bas et de gauche à droite : Toulouse Business School, Télécom École de management, Rennes School of Business et Burgundy School of Business (ex-ESC Dijon)
De haut en bas et de gauche à droite : Toulouse Business School, Télécom École de management, Rennes School of Business et Burgundy School of Business (ex-ESC Dijon) // © Manuel Huynh/ Toulouse Business School — Alexis Chézières/ Télécom école de management — Rennes Business School - Zed Photographie/ESC Dijon

L'Etudiant a publié le 27 octobre 2016 son palmarès des 38 écoles de commerce qui délivrent le grade de master. Nouveauté cette année : à côté du classement personnalisé le retour d'un classement général dans lequel se distinguent quatre groupes d'écoles.

Le classement général 2017 des écoles de commerce

Ecoles  Excellence académique Excellence internationale Proximité des entreprises Total 2017
HEC, Jouy-en-Josas 25 21 25 71
ESSEC, Cergy-Pontoise 24 19 25 68
ESCP Europe, Paris 23 19 24 66
EM Lyon 23 19 21 63
EDHEC, Lille, Nice, Paris 22 19 21 62
Grenoble École de Management 21 16 17 54
Audencia, Nantes 20 16 17 53
IESEG, Lille, Paris 21 15 15 51
SKEMA, Lille, Paris, Sophia Antipolis 20 13 17 50
Toulouse Business School 20 15 15 50
Rennes School of Business 19 18 12 49
NEOMA, Reims, Rouen 18 13 17 48
KEDGE, Bordeaux, Marseille 17 15 15 47
ICN, Nancy, Metz 15 15 13 43
ESSCA, Angers, Paris, Aix, Bordeaux, Lyon 15 13 14 42
Montpellier Business School 15 15 12 42
EM Strasbourg 15 14 11 40
Télécom Ecole de Management, Evry 13 11 14 38
PSB, Paris 12 11 12 35
EM Normandie, Le Havre, Caen 13 11 10 34
Bourgundy School of Business ( ex-ESC Dijon) 12 11 8 31
EDC, Paris 9 12 10 31
ESC La Rochelle 12 12 7 31
INSEEC, Bordeaux, Paris, Lyon, Chambéry 9 10 12 31
EMLV, Paris 9 11 10 30
ISG, Paris 9 9 11 29
IPAG, Paris, Nice 10 11 7 28
ESC Troyes 10 12 5 27
ISTEC, Paris 7 8 12 27
IDRAC, Lyon 7 9 10 26
ISC, Paris 7 10 9 26
ESCE, Paris, Lyon 8 9 8 25
EBS, Paris 8 8 8 24
ESC Clermont 8 9 6 23
ESDES, Lyon 7 10 5 22
ICD, Paris, Toulouse 7 4 9 20
ESC Pau 7 6 6 19
Brest Business School 5 3 5 13

un top cinq indétrônable

Déjà plébiscitées par les élèves de classes préparatoires, HEC, l'ESSEC, l'ESCP Europe, l'EM Lyon et l'EDHEC trustent les cinq premières places de notre palmarès et forment un groupe à part dans le paysage des écoles françaises, celui des top business schools de dimension internationale.

Pour asseoir leur domination, elles multiplient les partenariats avec les entreprises prestigieuses, ce qui se traduit pour leurs jeunes diplômés par des salaires particulièrement élevés. Toutes ont aussi embauché ces dernières années un grand nombre de professeurs de très haut niveau. Portée par sa recherche d'excellence, HEC affirme sa place de leader en obtenant 71 points sur les 75 possibles.

huit écoles pour un second groupe assez homogène

Derrière ce quinté gagnant, huit écoles forment un deuxième groupe assez homogène. La première, Grenoble École de Management devance Audencia (Nantes) d'une très courte tête, notamment grâce à ses bons résultats académiques. Juste derrière, l'Ieseg (Lille, Paris), première école postbac du classement, profite de la très grande qualité de son corps professoral pour se rapprocher des meilleures.

Elle n'est pas la seule outsider à s'illustrer cette année. Misant sur l'internationalisation très forte de son cursus (l'année dernière, 23 % de ses étudiants étaient en échange universitaire chez un partenaire accrédité, un record dans notre palmarès), Rennes School of Business se place au niveau de Skema, Neoma et Kedge, les plus grandes écoles en nombre d'élèves.

Toutes les trois, issues de fusions survenues au cours de ces sept dernières années, ont eu à gérer le rapprochement de leurs équipes et de leurs programmes, non sans heurts parfois, avant de pouvoir lancer de nouveaux plans de développement et de récolter les premiers fruits de leurs alliances.

les écoles suivantes cherchent à se différencier

Deux groupes suivent directement. Le premier englobe les écoles allant de l'ICN jusqu'à l'EM Normandie. Toutes de bon niveau, elles misent sur leurs spécificités pour se différencier. Recrutant ses élèves directement après le bac, l'ESSCA (Angers, Paris) a obtenu en 2016 l'accréditation EQUIS et a décidé d'ouvrir, cette rentrée, de nouveaux campus à Aix-en-Provence, Lyon et Bordeaux. De son côté, l'EM Strasbourg tire profit de son statut de composante universitaire pour combiner les avantages du public et de la grande école.

Le groupe suivant réunit des business schools très hétérogènes (postbac et postprépa, parisiennes et provinciales, etc.) allant de Burgundy School of Business à Brest Business School.

Ces écoles qui proposent pour la plupart des cursus misant sur l'apprentissage, les stages et l'accompagnement des élèves, sont souvent séparées les unes des autres d'un ou deux points seulement et apparaissent proches en termes de niveau. Elles attirent des candidats aux profils scolaires assez diversifiés.

Parmi ces établissements, on retrouve cette année l'EMLV, nouvelle venue dans notre classement à la suite de son obtention du grade de master en 2016. L'école postbac située à Paris-la-Défense s'illustre notamment grâce à son recrutement de professeurs de haut niveau. Parmi les 11 enseignants qui ont rejoint l'institution depuis 2014, 6 avaient obtenu leur doctorat dans une université étrangère.

Cécile Peltier, Baptiste Legout  |  Publié le

1

1 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :