En ce momentLes écoles d'art territoriales, à la recherche d'un second souffle
On en parleCode source d'APB : un mystère bien gardé par le ministère
Entretien | Gouvernance

Laurent Carraro (Arts et Métiers) : "La volonté du ministère est d’agir vite"

Céline Authemayou  |  Publié le

3

Laurent Carraro, directeur général d’Arts et Métiers ParisTech et membre de la commission permanente de la Cdefi
Laurent Carraro, directeur général d’Arts et Métiers ParisTech et membre de la commission permanente de la Cdefi // © S.Meyer

Après la publication du rapport de suivi par EducPros le 24 février 2016, le ministère a demandé à la direction d'Arts et Métiers de "rééquilibrer sa gouvernance" pour diminuer la puissance de la société des anciens. Laurent Carraro, directeur général de l’école d’ingénieurs, analyse les répercussions de cette crise pour l'école.

Le rapport de suivi de l'IGAENR, rendu public le 24 février 2016, dresse un bilan plutôt positif des actions entreprises par l'école pour mieux encadrer la période de transmission de valeurs. Pour autant, l'Inspection constate la persistance de certaines dérives.

Je suis conscient de cela et déterminé à aller de l'avant, pour répondre aux recommandations de l'IGAENR. Durant les derniers mois, nous avons mené une réflexion avec les parties prenantes, notamment nos élèves. Ce travail de réflexion doit se poursuivre, et cette collaboration avec nos étudiants nous est très précieuse. Ce sont eux qui seront les premiers à appliquer les évolutions que nous avons conduites.

Pour l'IGAENR, la direction de l'école a été bloquée dans ses projets par une société des anciens élèves jugée trop hégémonique. Quelle relation entretenez-vous avec la "Soce" ?

Il est évident que la publication du rapport de l'Inspection générale, mais aussi les déclarations très claires de la ministre n'ont pas simplifié nos relations avec la société des anciens d'Arts et Métiers. Un des chantiers que je vais mener dans les semaines à venir est de conserver le contact avec nos anciens élèves. Au-delà de l'association, nos diplômés sont essentiels au développement de notre établissement.

Au cours des dernières semaines, la Soce a dévoilé le nouveau logo de l'école, avant même que vous ne l'annonciez. Un "couac" qui en dit long sur la qualité de vos relations...

Je ne préfère pas commenter ce dossier. Dans la situation actuelle, force est de constater que la sérénité n'est pas au rendez-vous pour traiter de cette question...

Najat Vallaud-Belkacem a suivi les recommandations de l'Inspection en vous demandant de modifier le décret statutaire de l'école, pour "rééquilibrer les pouvoirs au sein du conseil d'administration". Avez-vous un calendrier ?

Non, mais il y a une réelle volonté d'agir vite, au cours des prochaines semaines. Je vais entrer en contact avec le cabinet pour faire le point sur cette demande politique. Je serai, pour ma part, force de proposition.

Ce nouvel épisode intervient alors que les candidats s'apprêtent à passer les concours d'écoles d'ingénieurs. Craignez-vous des répercussions sur le recrutement ?

Il n'y a jamais de bon moment pour ce genre d'actualité, mais je conviens que nous n'avons pas besoin de cette communication autour de la période de transmission des valeurs, alors même que nous menons de nombreux projets, à l'image du dernier partenariat signé il y a quelques jours avec l'ENSMM. Il est évident que tous ces développements importants passent aujourd'hui au second plan...

Le rapport IGAENR, grand absent du CA du 24 février
Mises à l’ordre du jour du conseil d’administration d’Arts et Métiers du 24 février, les conclusions du rapport de l'IGAENR n’auront finalement pas été débattues en CA. Le président du conseil a préféré reporter la discussion, malgré la présence d’un représentant de la DGESIP venu spécifiquement pour traiter du sujet.

Le prochain CA est prévu au mois d’avril.

Contactée par EducPros, la société des anciens ne souhaite pas commenter le rapport pour le moment.

Céline Authemayou  |  Publié le

3

3 commentaires
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :