En ce momentSebastian Stride : "Les classements mondiaux ne sont fondamentaux que pour une minorité d'établissements"
On en parlePalmarès 2018 : les écoles d'ingénieurs en mouvement
Nomination | Gouvernance

Carole Drucker-Godard devrait être nommée présidente de la CEFDG

Cécile Peltier  |  Publié le

0

Carole Drucker-Godard, enseignante-chercheure à l'université Paris-Nanterre, a été choisie par le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation pour succéder à Véronique Chanut, dont le mandat de quatre ans était arrivé à son terme, à la tête de la CEFDG (Commission d'évaluation des formations et diplômes de gestion). L'arrêté de nomination est en cours de préparation, selon les informations recueillies par EducPros.

Titulaire d'un DEA en marketing et stratégie (1992-1993) et d'un doctorat en gestion (2000) soutenu à l'université Paris-Dauphine, Carole Drucker-Godard est habilitée à diriger des recherches (HDR) en sciences de gestion depuis 2012. ATER, maître de conférences, puis professeure, elle a réalisé l'ensemble de sa carrière à l'université Paris-Nanterre, dont elle est, depuis avril 2015, vice-présidente du conseil des directeurs.

QUID DU GRADE DE LICENCE ?

La nouvelle présidente de cette commission bénévole, submergée par les dossiers de demande de visa ou de grade des écoles, devra rapidement affronter l'épineuse question du grade de licence, réclamé avec insistance par les grandes écoles de commerce.

Investie en 2014 d'une mission visant à étudier "la faisabilité d'un grade de licence" dans le secteur des écoles de management, la commission "Chanut" a rendu sa copie en janvier 2017. Mais à quelques mois de l'élection présidentielle, le projet de référentiel est resté lettre morte.

Cécile Peltier  |  Publié le

0

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :