En ce momentSebastian Stride : "Les classements mondiaux ne sont fondamentaux que pour une minorité d'établissements"
On en parlePalmarès 2018 : les écoles d'ingénieurs en mouvement
Nomination | Gouvernance

Exclusif. Jean-Marcel Jammet devrait quitter la tête de l'EDC Paris début 2018

Cécile Peltier  |  Publié le

0

DR
Début 2018, l'EDC changera de directeur, Jean-Marcel Jammet quittant ses fonctions. // © EDC

L'école de commerce EDC Paris s'apprêterait à changer de direction, selon les informations recueillies par EducPros. Jean-Marcel Jammet, qui dirige l'établissement parisien depuis janvier 2014, devrait quitter ses fonctions début 2018.

Jean-Marcel Jammet, directeur d'EDC // DRNouveau changement de tête annoncé dans le monde des écoles françaises de management. Selon les informations recueillies par EducPros, Jean-Marcel Jammet devrait quitter la direction générale de l'EDC Paris début 2018. Ce docteur en droit, âgé de 66 ans, avait pris la tête de l'établissement privé en janvier 2014. Il occupait également la fonction de directeur délégué aux affaires académiques pour Grupo Planeta, propriétaire du groupe EDC (comprenant l'EDC, Sup de Luxe et Sports management school) depuis juin 2017.

Avec le départ de Jean-Marcel Jammet, tout porte à croire que la direction de l'école sera confiée à Emmanuel Carré, actuel directeur adjoint de l'établissement, recruté en mai 2017. Ce dernier n'occuperait plus la fonction de directeur général, mais celle de directeur. Contacté par EducPros, Jean-Marcel Jammet n'a pas donné suite.

Grupo planeto poursuit son développement

Cette réorganisation à la tête de l'école de commerce, qui aurait été prise d'un commun accord par les différents acteurs, s'inscrit dans un projet de réorganisation du groupe EDC, après son rachat par Grupo Planeta. Les deux autres établissements du groupe EDC devraient conserver leurs directeurs actuels : Michael Tapiro à SMS et Thibaut de La Rivière à Sup de Luxe.

Le géant espagnol de l'édition, déjà propriétaire de l'EAE business school en Espagne ou de l'ESLSCA en France, n'a jamais caché ses ambitions de développement dans le secteur français de l'éducation.

Dans un entretien accordé à EducPros en juin 2017, Jordi Sole, directeur général de la branche "Planeta formation et universités France" de Planeta, dressait déjà une liste de projets : "Le rachat [du groupe EDC] va permettre d'accompagner la business school, mais aussi SMS et Sup de Luxe, dans le développement de la formation en ligne (diplômante ou non), la diversification de leur portefeuille de formations ou encore dans la poursuite de l'internationalisation. L'idée est d'attirer des étudiants francophones, et plus largement internationaux, avec la création de cursus anglophones", annonçait-il alors. Des projets de développement qui devraient se concrétiser au cours des prochains mois.

Aller plus loin
- Lire la biographie EducPros de Jean-Marcel Jammet

Cécile Peltier  |  Publié le

0

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :