En ce momentSebastian Stride : "Les classements mondiaux ne sont fondamentaux que pour une minorité d'établissements"
On en parlePalmarès 2018 : les écoles d'ingénieurs en mouvement

Biographie de Armel DE LA BOURDONNAYE

Armel
DE LA BOURDONNAYE

Fonction
Directeur par intérim de Centrale Nantes

| Nouvelle recherche
Twitter Facebook LinkedIn

Armel
DE LA BOURDONNAYE

Directeur par intérim de Centrale Nantes

Armel de La Bourdonnaye a dirigé l'École des Ponts ParisTech (ancienne ENPC École nationale des ponts et chaussées) d'août 2012 au 31 juillet 2017. Il était candidat pour un second mandat. Il est par ailleurs directeur par intérim de Centrale Nantes depuis le 1er septembre 2017.



Il a été président de la Cdefi (Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs) de juin à septembre 2017. Il était vice-président de la Cdefi depuis février 2015. Il préside également ParisTech de février 2016 à septembre 2017.



Diplômé de l'École polytechnique (X83), Armel de La Bourdonnaye soutient un doctorat à l'X en 1991. Il est ingénieur diplômé en modélisation et simulation de l'ENPC (École nationale des ponts et chaussées, actuelle école des Ponts ParisTech) en 1989. En 1996, Il est habilité à diriger des recherches en mathématiques appliquées à l'université Pierre-et-Marie-Curie.



Il débute sa carrière en 1989, en tant que chercheur à l’Onera. Deux ans plus tard, il entre à l’Inria, comme directeur adjoint de laboratoire.



Armel de La Bourdonnaye poursuit ensuite sa carrière dans l’administration : adjoint au chef du service technique de l’énergie électrique et des grands barrages au sein du ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie (1999-2001), et, enfin, conseiller au ministère des Transports, de l’Équipement et du Logement (2001-2004).



En 2004, il rejoint l’École nationale des ponts et chaussées, où il occupe pendant quatre ans le poste de directeur de la recherche.



En 2008, il entre à la Direction générale pour la recherche et l’innovation. Chef du département de la coordination et des politiques transversales, il travaille notamment sur la stratégie nationale de recherche et d’innovation et le programme des Investissements d’avenir. En 2010, il est nommé chef du département des organismes transversaux et des grandes infrastructures de recherche, où il assure, entre autres responsabilités, la tutelle du CNRS, du CEA et de l’ANR.



Depuis mars 2012, Armel de La Bourdonnaye s’implique également auprès du Conseil européen : en tant que vice-président du groupe à haut niveau pour la programmation conjointe, il s’attache à proposer un programme commun au niveau européen sur certaines thématiques de recherche considérées comme majeures. 



Né en 1963.



Biographie mise à jour en septembre 2017.