En ce momentSebastian Stride : "Les classements mondiaux ne sont fondamentaux que pour une minorité d'établissements"
On en parlePalmarès 2018 : les écoles d'ingénieurs en mouvement

Politique

La classe prépa "Égalité des chances" portée par l'ENA accueille 20 étudiants dans ses locaux parisiens, derrière le Luxembourg. // © Isabelle Maradan Enquête | Politique

Prépa "égalité des chances" : oser l'ENA, intégrer la haute fonction publique

Le 18 janvier 2016 à 17:57

Après sept ans d’existence, le bilan de la classe prépa "Égalité des chances" portée par l’ENA est double. Si quatre étudiants seulement, sur 89, ont rejoint la prestigieuse école strasbourgeoise, 40 ont décroché un concours de la haute fonction publique. Zoom sur ce dispositif, à l'occasion du lancement des "Parcours d’excellence" par Najat Vallaud-Belkacem, le 18 janvier 2016.

François Hollande souhaite que le nombre de jeunes engagés dans un service civique passe à 350.000 d'ici trois ans. // © christian liewig pool REA Actu | Politique, Vie étudiante

François Hollande veut rendre obligatoire l'engagement citoyen des étudiants

Le 12 janvier 2016 à 14:51

Changement d'échelle du service civique, livret citoyen ou heures obligatoires d'engagement lors des études supérieures... À l’occasion de ses vœux à la jeunesse, le 11 janvier 2016, François Hollande a détaillé les mesures visant à généraliser l'implication des jeunes dans la société. 

Sélection en master, difficultés à l'entrée en licence... La présidente de Montpellier 3 dénonce l'absence de politique de l'État qui ne fait que mettre la poussière sous le tapis. // © Université Paul Valéry - Montpellier 3 Entretien | Politique

Anne Fraïsse : "L’État n’a plus aucune stratégie pour l’université"

Le 08 janvier 2016 à 18:42

Rédactrice en chef invitée d'EducPros, Anne Fraïsse commente l'actualité des dernières semaines sur la sélection en master, le système APB et l'innovation pédagogique. Avec une évidence pour la présidente de l'université Montpellier 3 : l'État se limite à faire de l'idéologie, sans répondre aux problèmes auxquels sont confrontées les universités.

Nouveauté 2016 d'APB : l’instauration de “candidatures groupées” pour les licences universitaires les plus en tension : droit, psychologie, Staps et Paces. Ce qui n'est pas sans poser question aux acteurs. // © Patrick Allard / R.E.A Actu | Orientation, Politique

APB : 2016, année à hauts risques

Le 08 janvier 2016 à 17:07

À quelques jours de l'ouverture du portail APB (Admission postbac), le 20 janvier 2016, les inquiétudes restent nombreuses. Notamment celle du bug technique, à cause de la série de nouveautés mises en place dans un délai plus que serré.