1. Actuaire

Actuaire

Envoyer cet article à un ami

Vous voulez gagner confortablement votre vie sans attendre d’avoir la cinquantaine bien sonnée ? C’est possible, à condition de ne pas vous tromper d’établissement ou de spécialité pour votre formation. Mais sachez au préalable que les métiers les plus rémunérateurs sont aussi ceux qui exigent le plus de travail… ou alors un talent fou !

Revenus

De 60 000 à 90 000 euros brut par an en fonction de la formation d’origine et du type de société (compagnie d’assurances ou société de conseil).


Métier

Au sein de la direction technique d’une compagnie d’assurances ou dans une société de conseil, l’actuaire, appelé aussi chargé d’études actuarielles, chargé d’études techniques ou conseiller en études actuarielles, analyse l’impact financier du risque. Il utilise les techniques de l’économie, des mathématiques et des statistiques, pour modéliser des événements futurs et établir les garanties des différents produits d’assurances (habitation, automobile, santé, professionnel…), avec leurs tarifications. Ce métier combine des compétences scientifiques avec d’autres, juridiques, comptables et commerciales. Il peut prendre vite une dimension internationale lorsqu’il s’agit de décliner des tarifs spécifiques à un pays, par exemple. "La pénurie d’actuaires fait leur valeur et leur salaire, explique Charles Ancelin, manager exécutif senior chez Michael Page. Il n’y a pas assez de ces profils scientifiques, très matheux. Ce n’est pas un métier auquel pensent les étudiants." Le candidat idéal selon lui ? Un polytechnicien passé par l’ENSAE (École nationale de la statistique et de l’administration économique) !


Formations

Formation initiale en mathématiques, probabilités, statistiques, informatique ou économétrie, assortie de l’une des dix formations recensées par l’Institut des actuaires, les plus réputées étant l’ISFA (Institut de science financière et d’assurances), l’ISUP (Institut de statistique de l’université Pierre-et-Marie-Curie) et l’ENSAE.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Technico-commercial Avocat d’affaires Conseil en stratégie Actuaire Analyste financier Auditeur financier Ingénieur travaux Architecte logiciels télécoms Consultant avant-vente Chirurgien-dentiste Médecin Ostéopathe Pharmacien Vétérinaire Pilote de ligne Encore plus de filières Les FBI : fausses bonnes idées de filières Star-system : quelques privilégiés L'expérience de... Frédéric Anduse, conseiller en gestion de patrimoine, environ 3 500 € net par mois L'expérience de... Sandrine Meynier, expert-comptable, plus de 4 000 € brut par mois L'expérience de... Sylvain Morel, patron du Net, 10 000 € brut par mois L'expérience de... Jessica Barthélemy, contrôleur aérien, 4 800 € net par mois