1. Encore plus de filières

Encore plus de filières

Envoyer cet article à un ami

Vous voulez gagner confortablement votre vie sans attendre d’avoir la cinquantaine bien sonnée ? C’est possible, à condition de ne pas vous tromper d’établissement ou de spécialité pour votre formation. Mais sachez au préalable que les métiers les plus rémunérateurs sont aussi ceux qui exigent le plus de travail… ou alors un talent fou !

Haut fonctionnaire 


Derrière chaque décision d’État, il y a des hauts fonctionnaires en action. En poste dans les ministères, à la Cour des comptes, au Conseil d’État, etc., ces cadres supérieurs de la fonction publique participent à l’élaboration des politiques publiques, accompagnent leur mise en œuvre et contrôlent leur exécution. Ils sont principalement recrutés à la sortie de l’ENA (École nationale d’administration) et de l’École polytechnique. Un administrateur civil débutant (26 ans en moyenne) gagne 2 000 € brut par mois + 600 € de primes. Par le système des échelons, son traitement progresse ensuite significativement tous les ans.
Formations. Les concours de recrutement des administrateurs sont ouverts aux titulaires d’une licence ou d’un master. Pour y participer, il faut maîtriser au moins l’une des langues de l’Union européenne en plus de sa langue maternelle.


Chef de groupe marketing


C’est lui qui élabore la stratégie marketing d’un groupe de produits. À la tête d’une équipe de chefs de produits, il suit les évolutions du marché, développe de nouveaux concepts, négocie avec ses partenaires de la publicité et, surtout, il "vend" la ligne de produits à l’intérieur et à l’extérieur de l’entreprise. Avant d’accéder au poste de chef de groupe, il a occupé pendant quelques années celui de chef de produit ou de chef de marque. Il est diplômé d’une grande école de commerce ou d’une école d’ingénieurs lorsque le produit est assez technique. Ses revenus annuels, lorsqu’il accède à ce poste vers 30 ans, vont de 45 000 à 60 000 €.


Créatif dans la pub

La publicité est l’un des rares secteurs professionnels où l’on peut gagner beaucoup d’argent, très vite, sans avoir fait d’études supérieures. C’est en effet surtout une question de talent. Si le salaire d’un concepteur rédacteur ou d’un directeur artistique débutant dépasse rarement 2 000 € net par mois, il grimpe en flèche après quelques campagnes réussies. Surtout si une grande agence propose de le débaucher…


Opérateur de marché

Mieux connu sous le nom de trader, l’opérateur de marché achète et vend des produits financiers pour le compte de la banque qui l’emploie ou de ses clients. Diplômé d’une grande école de commerce ou d’ingénieurs, il anticipe les évolutions des valeurs boursières, puis il fixe leurs prix afin d’optimiser les marges. Les traders, soumis à un stress constant, changent souvent de métier au bout de quelques années. Un débutant ne commence jamais en dessous de 30 000 € brut annuels, et son salaire dépasse vite 100 000 €.


Ingénieur R & D

Tous les secteurs industriels ont recours aux ingénieurs R & D (Recherche & Développement). Ceux-ci conçoivent et développent les produits de demain. Experts dans un domaine ou une technologie, ils peuvent travailler plusieurs années sur un même sujet et sont en majorité salariés de grandes entreprises. Après cinq années d’expérience, ces diplômés d’écoles d’ingénieurs touchent autour de 3 000 € par mois. Une rémunération qui varie toutefois en fonction du domaine industriel et de l’entreprise. Dans l’automobile, par exemple, les constructeurs paient davantage que les équipementiers.


Chef de projet informatique

Rémunéré autour de 3 000 € net par mois après trois à cinq ans d’expérience, le chef de projet gère une équipe, un budget, des délais. À l’évidence, plus le projet est conséquent, plus la rémunération est élevée. Le chef de projet n’est pas seulement un bon informaticien, il doit aussi se révéler bon manager. Selon Dominique Galet, "un diplômé bac + 5 en informatique avec cinq ans d’expérience peut actuellement se voir proposer trois ou quatre offres d’emploi et faire jouer la concurrence pour obtenir un meilleur salaire".

Sommaire du dossier
Retour au dossier Technico-commercial Avocat d’affaires Conseil en stratégie Actuaire Analyste financier Auditeur financier Ingénieur travaux Architecte logiciels télécoms Consultant avant-vente Chirurgien-dentiste Médecin Ostéopathe Pharmacien Vétérinaire Pilote de ligne Encore plus de filières Les FBI : fausses bonnes idées de filières Star-system : quelques privilégiés L'expérience de... Frédéric Anduse, conseiller en gestion de patrimoine, environ 3 500 € net par mois L'expérience de... Sandrine Meynier, expert-comptable, plus de 4 000 € brut par mois L'expérience de... Sylvain Morel, patron du Net, 10 000 € brut par mois L'expérience de... Jessica Barthélemy, contrôleur aérien, 4 800 € net par mois