1. À quoi mènent les IAE ? Trois jeunes diplômés témoignent
Témoignage

À quoi mènent les IAE ? Trois jeunes diplômés témoignent

Envoyer cet article à un ami
Les IAE forment aux métiers de l'audit, du commerce, de la distribution, du contrôle de gestion, de la finance, du marketing, du management et des ressources humaines. // © Jessica Gourdon
Les IAE forment aux métiers de l'audit, du commerce, de la distribution, du contrôle de gestion, de la finance, du marketing, du management et des ressources humaines. // © Jessica Gourdon

Signe de leur modernisation, les 35 IAE (ex-instituts d'administration des entreprises) ont été ­rebaptisés "écoles universitaires de management" et offrent désormais plus de 300 formations dont les plus cotées rivalisent avec les écoles de commerce en termes de débouchés et de ­salaires. Trois anciens diplômés témoignent.

Composantes des universités françaises, les IAE proposent des formations par voie initiale ou continue, allant de la L1 (licence 1) au doctorat. Malgré le grand éventail de cursus offerts, la majorité des IAE forment au niveau master (bac+5). En France, on compte 35 établissements, dont 31 font partie du réseau IAE France. S'inspirant du système d'enseignement anglo-saxon, les cursus se présentent comme des écoles de commerce publiques.

Tous les ans, les écoles forment des milliers de jeunes étudiants aux métiers de l'audit, du commerce, de la distribution, du contrôle de gestion, de la finance, du marketing, du management et des ressources humaines, avec des débouchés comparables à ceux de leurs concurrentes privées et des frais de scolarité très attractifs (254 € l'année). Leur positionnement leur a permis de décrocher certaines accréditations : l'IAE Aix-en-Provence possède en effet les labels européens EQUIS et AMBA, et certains masters des IAE Toulouse et Lyon sont accrédités EPAS.
 
 

Le test Score IAE-Message : s'entraîner pour réussir
Pour postuler dans un IAE (école universitaire de management), vous devrez envoyer, en plus d'un dossier complet, vos résultats au test SIM (Score IAE-Message). Celui-ci dure trois heures et est organisé 12 fois dans l'année (8 fois en France et 4 fois à l'étranger), sur une cinquantaine de sites. Sous forme de QCM (questionnaire à choix multiple), il comprend des questions de culture générale, de logique, d'anglais et de compréhension écrite. Des annales corrigées sont en vente sur le site de l'examen.

Plus de 30.000 candidats ont passé ce test en 2014. Chaque élève obtient un score final. Le score moyen tourne autour de 180 points.

Les meilleurs candidats obtiennent plus de 220 points, les moins bons, moins de 155 points. "Mon conseil, c'est de s'entraîner avec les annales, et de lire quotidiennement la presse, car les questions de culture générale sont très axées sur l'actualité. Il faut aussi revoir les règles classiques de calcul, savoir faire une division et une multiplication à la main – les calculatrices ne sont pas autorisées", explique Arnaud Thauvron, directeur de l'IAE de l'université Paris-Est Créteil. Selon votre score, vous pourrez postuler à une ou plusieurs formations.

Sommaire du dossier
Quel métier après un IAE ? Allison, consultant junior Quel métier après un IAE ? Selven, chercheur Quel métier après un IAE ? Nicolas, responsable marketing