1. Classements QS par discipline 2016 : plusieurs établissements français à l'honneur
Décryptage

Classements QS par discipline 2016 : plusieurs établissements français à l'honneur

Envoyer cet article à un ami

Dans quelles disciplines les écoles et universités françaises brillent-elles selon QS ? Après avoir publié son classement général en septembre 2015, l'organisme QS a dévoilé, le 22 mars 2016, les résultats de ses palmarès thématiques. La France est représentée dans 37 catégories sur 42.

C'est en mathématiques que les formations tricolores s'illustrent le plus, avec neuf établissements présents dans le top 200. Polytechnique (18e) y est suivi de peu par l'ENS Ulm (27e) et l'UPMC (47e). Ces écoles et universités se retrouvent également bien classées dans le palmarès "physique et astronomie".

Au-delà de ces bons résultats généraux dans les champs scientifiques, d'autres institutions tirent leur épingle du jeu. L'école d'ingénieurs Agro Paris Tech est ainsi classée 5e mondiale en agriculture. De son côté, Sciences po Paris décroche la 4e place en politique, tout en étant présent dans le top 50 de trois classements thématiques.

En France, seules les université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne et Paris 4 – Paris-Sorbonne font mieux, avec cinq citations chacune. La première brille tout particulièrement en archéologie (12e) et la seconde en langues modernes (11e).

En commerce, les grandes écoles tiennent leur rang

Considéré par QS comme une des meilleures formations en commerce et management, l'INSEAD décroche la 3e place dans ce domaine. Elle devance HEC Paris (14e), l'ESSEC (top 100), l'ESCP (top 150) et l'université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne (top 150). Des écoles que l'on retrouve également dans la catégorie finance et comptabilité : l'INSEAD y est 22e et HEC 37e.

Ces résultats encourageants sont dans la norme des grands palmarès internationaux. Le "Financial Times" classe en effet HEC 2e et l'INSEAD 3e de son "ranking" européen des Business School. Le palmarès de Shanghai quant à lui accorde la 38e place à l'INSEAD dans le domaine économie-business et place HEC dans les 150 meilleures institutions de la catégorie.

D'autres domaines plus à la peine

Restent plusieurs catégories dans lesquelles l'Hexagone ne parvient pas à placer le moindre établissement dans le top 200. C'est le cas notamment de l'odontologie et des soins infirmiers, des champs disciplinaires rattachés en France aux facultés de médecine.

Même difficulté à sortir de la masse pour les 22 écoles d'architecture et les quatre écoles vétérinaires nationales. Indépendantes des universités, elles ont dû mal à concurrencer en termes de visibilité les grands départements étrangers.

Enfin, la France n'arrive à placer aucune formation dans les meilleurs établissements dans le champ disciplinaire de l'éducation.

Université Nombre de présence dans un top 50 Meilleure catégorie Rang 2016 dans la meilleure catégorie
Agro, Paris Tech 1 Agriculture and Forestry 5
Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris 1 Performing Arts 12
École normale supérieure 3 Philosophy 24
Ecole Polytechnique ParisTech 2 Mathematics 18
HEC Paris 2 Business & Management Studies 14
INSEAD 2 Business & Management Studies 3
Mines, ParisTech 1 Engineering - Mineral & Mining 23
Sciences Po Paris 3 Politics & International Studies 4
Université Claude-Bernard – Lyon 1 1 Engineering - Mechanical, Aeronautical & Manufacturing 40
Université de Bordeaux 1 Archaeology 43
Université Joseph-Fourier - Grenoble 1 1 Earth and Marine Sciences 46
Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne  5 Archaeology 12
Université Paris-Ouest-Nanterre-la-Défense 1 Archaeology 50
Université Paris-Sorbonne (Paris 4) 5 Modern Languages 11
UPMC (université Pierre-et-Marie-Curie) 1 Mathematics 47
© QS Quacquarelli Symonds 2004-2016 http://www.TopUniversities.com/

Méthodologie

Afin de réaliser ses palmarès, QS s'est appuyé sur des questionnaires adressés aux mondes académique et professionnel, ainsi qu'au volume de publications et de citations dans les revues de recherche. Pour leur palmarès 2015-2016, ce sont plus de 120.000 questionnaires et 28 millions d'articles qui ont été analysés. Au final, 4.226 universités ont été sélectionnées dans un moins une thématique, pour 2.691 universités classées. À partir de la 51e place, les établissements sont classés à égalité par tranche de 50.