1. Master : ne confondez pas diplôme et grade
Décryptage

Master : ne confondez pas diplôme et grade

Envoyer cet article à un ami
Sommaire du dossier
Retour au dossier Master : ne confondez pas diplôme et grade Master/3e cycle : zoom sur les Master of et les mastères spécialisés

Le mot master ne désigne pas seulement un diplôme. C'est aussi un grade (les trois autres grades étant le baccalauréat, la licence et le doctorat). Ce grade vient s'accoler, après autorisation de l'État, à un diplôme équivalent à un bac+5 – soit 240 ECTS (European Credit Transfer System) –, même si ce diplôme ne s'appelle pas forcément master.


Un grade automatique dans certains cas


Le grade de master est accordé automatiquement aux DNM (diplômes nationaux de master), qui ne peuvent être délivrés sans la validation de l'AERES (Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur) et aux titres d'ingénieur diplômés validés par la CTI (Commission des titres d'ingénieurs).

Pourquoi seulement ces deux cursus ? Tout simplement parce qu'ils ne peuvent pas être créés sans avoir obtenu une autorisation qui passe par une procédure d'habilitation.Cette procédure est assez lourde. Elle consiste à déposer un argumentaire précis sur le contenu de la formation, le nombre d'heures par matières, le profil d'étudiants concernés, l'encadrement enseignant prévu, la finalité professionnelle ou recherche, etc.

Un grade soumis à validation dans d'autres


En dehors des DNM et les titres d'ingénieurs diplômés, d'autres formations peuvent aussi bénéficier du grade master, une fois qu'elles ont été créées. C'est le ministère qui donne son feu vert. Sont concernés aujourd'hui les cursus de certaines écoles de commerce, des écoles d'architecture, des écoles d'art qui délivrent le DNSEP (diplôme national supérieur d'expression plastique), etc. Malheureusement, en dehors des écoles de commerce pour lesquelles il existe une liste de celles dont le diplôme ouvre droit au grade de master publiée régulièrement au BO (“Bulletin officiel”), vous ne trouverez pas de liste à jour pour les autres écoles concernées.


Entre grade et diplôme, faites la différence


D'où des confusions possibles, car une école peut dénommer son diplôme master ou mastère, sans que celui-ci donne droit au grade de master, tout en vous précisant que cette formation est reconnue ou certifiée par l'État au niveau master. Comment est-ce possible ? Tout simplement parce qu'il ne faut pas confondre niveau et grade ! Si l'école en question a son diplôme inscrit au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles), cette inscription est toujours accompagnée d'une indication de niveau correspondant à des compétences professionnelles précises. Le niveau I, notamment, correspond au niveau des compétences attendues d'un diplômé de master. Pour autant, la formation ne donne pas le grade master. Très concrètement cela signifie que vous ne pourrez pas ensuite poursuivre vos études en doctorat.