1. S’inscrire en PACES sur APB : mode d’emploi
Boîte à outils

S’inscrire en PACES sur APB : mode d’emploi

Envoyer cet article à un ami
APB : Admission postbac. // © l'Etudiant
APB : Admission postbac. // © l'Etudiant

Sur Admission postbac, la première inscription en PACES (première année commune aux études de santé) est un peu spéciale, notamment pour les candidats de l’Île-de-France. Étape par étape, voici un mode d’emploi pour vous y retrouver.

Où trouver la PACES sur APB ?

Dans la rubrique “Formation”, dans l'onglet "Type de formation", vous pouvez accéder aux PACES en sélectionnant les "licences" (mention "médecine, pharmacie, odontologie, maïeutique") ou désormais plus directement les "études de santé". Le choix des facs s'opère ensuite différemment selon que vous êtes ou non-Francilien.

S'inscrire en PACES pour les non-Franciliens

Il est toujours préférable de choisir une PACES proche de votre domicile pour ne pas perdre de temps à autre chose (notamment dans les transports…), et vous concentrer sur votre travail. Sur APB, sélectionnez donc votre région ou votre académie. Par exemple, si vous êtes élève au lycée Blaise-Pascal de Colmar (68), cherchez dans l'académie de Strasbourg.

En bas de l'écran, la fac de votre académie apparaît. Il s'agit de l'université de Strasbourg. La PACES (indiquée comme parcours type) s'intitule "L1 sciences technologies santé".

undefined


Si vous cliquez sur le bouton "En savoir plus", vous trouverez des informations utiles : les coordonnées de l'établissement, le montant des frais d'inscription, les dates des journées portes ouvertes, le nombre de places (limité), la présentation de la PACES et des concours.

Comment candidater dans une PACES ?

Cliquez sur "Sélectionner" juste en-dessous de "En savoir plus", puis enregistrez votre candidature (on vous le demande deux fois de suite). En cas d'erreur de manipulation ou si vous changez d'avis, vous pouvez "enlever" votre candidature jusqu'au 20 mars 2016 à 18 heures.

Si cette candidature est la bonne, vous devez la valider, imprimer une fiche et compléter votre dossier électronique (notamment recopier vos bulletins scolaires si on vous le demande) avant le 2 avril 2016.

undefined


Les bacheliers de l'année qui ont obtenu leur bac dans l'académie où ils candidatent sont admis de droit en PACES. Idem pour les bacheliers des lycées français à l'étranger. L'inscription sur le portail Admission-postbac est alors suffisante. Les autres (notamment les bacheliers d'autres académies ou d'années antérieures) doivent faire des démarches supplémentaires (lire ci-dessous).

Peut-on demander une PACES dans une autre académie ?

Oui, sans être sûr d'avoir une place car le nombre de places en PACES est limité. Les bacheliers hors académie et les étudiants qui veulent se réorienter (non-bacheliers de l'année) doivent adresser une demande de dérogation auprès de la fac désirée. Celle-ci sera étudiée par une commission spécifique.

La fiche de candidature APB ne suffit pas. Vous devez impérativement communiquer (en ligne ou par voie postale), selon les dates indiquées, des renseignements supplémentaires. Par exemple : l'adresse du domicile de vos parents (avec justificatif), votre département d'obtention du bac, votre cursus et vos occupations depuis le bac (études et emplois pour chaque année depuis l'obtention du bac), votre lieu d’études actuel, une lettre de motivation (vos parents déménagent, vous avez un problème de santé, vous vous êtes marié…), voire vos résultats scolaires.

Votre admission est soumise à l'étude de ce dossier et à un classement établi par l'université. En général, les réponses tombent début juillet au plus tard. En cas d'avis favorable, vous recevez le détail des formalités administratives pour effectuer votre inscription définitive. Attention : pour la PACES, il existe une procédure propre à la région Ile-de-France.

Comment effectuer plusieurs candidatures ?

Pour effectuer une ou plusieurs autres candidatures jusqu'au 20 mars, 18 heures, cliquez sur "Ajouter une formation" et, comme au départ, recherchez la ou les PACES de votre choix. Par exemple, celles de l'université de Nice et de Poitiers. Puis enregistrez.

Le site APB vous demandera d'ordonner vos vœux (si vous n'avez qu'une candidature, indiquez tout de même vœu n°1). Vous pourrez effectuer cette démarche jusqu'au 31 mai 2016 à minuit. Ce classement est important car, lors des phases de proposition d'admission sur APB (à partir du 8 juin 2016), toute proposition qui vous sera faite (la meilleure possible selon l'ordre de vos vœux) annulera vos autres choix moins bien classés dans votre liste.

Par précaution, il est fortement conseillé de faire plusieurs candidatures, dont au moins une dans la fac de votre académie. À priori, vous êtes assuré d'avoir un vœu, même si ce n'est pas le premier. N'hésitez pas à postuler également dans d'autres formations (autre licence, BTS, DUT, prépa…), en les classant après les PACES.

undefined

Comment savoir si on est admis ?

À partir du 8 juin, à 14 heures, vous saurez dans quelle PACES vous êtes admis en vous reconnectant sur APB. Si la proposition vous convient, vous devez la valider, puis procéder à votre inscription administrative selon les modalités fixées par votre future fac. Si elle ne vous convient pas, il faudra attendre la deuxième phase de propositions d'admission.

S'inscrire en PACES pour les Franciliens

La procédure d'inscription en PACES pour l'Île-de-France est particulière. Pour vous inscrire dans l'une des sept universités de la région, vous devez sélectionner le vœu générique "UFR de santé en Île-de-France" sur APB. Vous pouvez le faire jusqu'au 20 mars 2016, à 18 heures, puis valider votre candidature jusqu'au 2 avril.

undefined

Deuxième étape : vous devez obligatoirement ordonner les sept universités proposées : Paris-Descartes, Pierre-et-Marie-Curie, Paris-Diderot, Paris-Sud, Paris-Est, Paris 13 et Versailles-Saint-Quentin.

Selon quels critères choisir l'ordonnancement ? En premier lieu, la proximité géographique entre la fac et votre domicile pour éviter les pertes de temps. Peuvent aussi entrer en ligne de compte la localisation des hôpitaux rattachés aux UFR (unités de formation et de recherche) où vous effectuerez vos stages, "l'ambiance" (grande ou petite fac, fort esprit de compétition ou entraide...), le tutorat, vos projets professionnels…

À noter : les étudiants qui veulent se réorienter (non-bacheliers de l'année) en PACES en Île-de-France n'ont pas à passer par APB. Ils doivent prendre contact directement avec l'université souhaitée.

null

Comment est-on affecté ?

Les candidats franciliens sont répartis entre les sept établissements du rectorat de Paris par le SADEP (Service inter-académique d'affectation des étudiants en PACES), proportionnellement aux “numerus clausus”.

Celui-ci se base sur plusieurs critères : l'ordre de vos vœux, l'académie dans laquelle vous avez obtenu votre bac, votre série, votre mention. Objectif : une répartition homogène des profils d'étudiants. En théorie, il faut autant de mentions très bien, bien, assez bien et passable dans chaque fac.

À partir du 8 juin 2016, vous aurez la confirmation de votre admission en PACES Ile-de-France – à valider – en vous reconnectant sur Admission-postbac. Mais vous ne saurez pas dans quelle université... Vous découvrirez le nom de votre établissement après les résultats du bac (ce qui est logique, puisque votre mention compte), aux alentours du 20 juillet, en consultant votre dossier APB.

Dernière étape : vous devez procéder à votre inscription administrative selon les modalités fixées par votre future fac.

Peut-on s'inscrire hors de l'Île-de-France ?

Oui, sans être sûr d'avoir une place car leur nombre en PACES est limité. Les candidats hors académie doivent adresser une demande de dérogation auprès de la fac désirée. Celle-ci sera étudiée par une commission spécifique.

La fiche de candidature APB ne suffit pas. Vous devez impérativement communiquer (en ligne ou par voie postale), selon les dates indiquées, des renseignements supplémentaires : l'adresse du domicile de vos parents (avec justificatif), votre département d'obtention du bac, votre cursus et vos occupations depuis le bac (études et emplois pour chaque année depuis l'obtention du bac), votre lieu d'études actuel, une lettre de motivation (vos parents déménagent, vous avez un problème de santé, vous vous êtes marié...), voire vos résultats scolaires. Votre admission est soumise à l'étude de ce dossier et à un classement établi par l'université. En général, les réponses tombent au plus tard début juillet. En cas d'avis favorable, vous recevez le détail des formalités administratives pour effectuer votre inscription définitive.

Comment effectuer plusieurs candidatures sur APB ?

Pour effectuer une ou plusieurs autres candidatures jusqu'au 20 mars à 18 heures, cliquez sur "Ajouter une formation" et, comme au départ, recherchez la ou les PACES de votre choix. Par exemple, celles de l'université de Nice et de Poitiers. Puis enregistrez. Le site APB vous demandera d'ordonner vos vœux (si vous n'avez qu'une candidature, indiquez tout de même vœu n°1).

Vous pourrez effectuer cette démarche jusqu'au 31 mai 2016. Ce classement est important car, lors des phases de proposition d'admission sur APB (à partir du 8 juin), toute proposition qui vous sera faite (la meilleure possible selon l'ordre de vos vœux) annulera vos autres choix moins bien classés dans votre liste.

A priori, vous êtes assuré d'avoir un vœu, même si ce n'est pas le premier. Néanmoins, vous pouvez effectuer plusieurs candidatures, y compris dans d'autres formations (autre licence, BTS, DUT, prépa...), en les classant après les PACES.

undefined

Si votre affectation ne vous convient vraiment pas, quels sont les recours possibles ?
Il est possible de changer d'université, mais les opportunités sont réduites.
La première solution, c'est l'échange. À mention égale, deux étudiants peuvent se mettre d'accord pour échanger leur affectation. Ils doivent se rendre ensemble aux services scolarité des deux établissements concernés pour faire valider la permutation. Regardez sur les tableaux d'affichage à l'accueil des facs ou rendez-vous sur Internet. Le site remede.org,par exemple, propose un outil pratique d'annonces pour trouver un permutant.
La seconde solution, réservée aux cas exceptionnels, est d'envoyer une demande aux doyens pour passer, avant la rentrée, en commission. Mais là encore, il faudra un justificatif solide.
="_blank">