Dossier : Etudier en alternance à l'université : un choix gagnant à tous les niveaux

Licence pro en alternance : pour acquérir une double compétence

À l’université, les apprentis ont l’embarras du choix : ils peuvent signer des contrats allant de un à trois ans dans la quasi-totalité des secteurs professionnels.

Les licences professionnelles, sont, elles, très ouvertes sur l'alternance. Près de 400 licences professionnelles rassemblent plus d'un tiers des apprentis de l'université. Elles couvrent une grande diversité de secteurs, industriels ou tertiaires.

Valoriser ses expériences. Les profils des étudiants sont très variés : BTS, DUT ou étudiants de deuxième année de licence traditionnelle. « On retrouve dans nos licences pro beaucoup de jeunes qui viennent de l'apprentissage, qui ont déjà une culture d'entreprise et ont pris une indépendance financière. Ils veulent poursuivre dans cette voie », explique Frédéric Toumazet. Si vous n'avez pas encore touché à l'apprentissage et que vous visez une place en licence pro, il faut absolument valoriser les expériences tirées de vos stages, votre projet professionnel et votre sens de l'organisation. Car la concurrence est souvent rude à l'entrée. Pour preuve, la licence pro maîtrise de l'énergie et énergies renouvelables, à l'UPEMLV, ne prend qu'une vingtaine d'apprentis sur une centaine de dossiers.

De vrais projets. Du côté des entreprises, c'est votre profil mature qui les intéresse. Au niveau L3, durant votre année d'apprentissage, vous pouvez mener à bien de véritables projets. Pour une licence professionnelle management des organisations par la qualité, des missions de reconduite d'une certification ISO peuvent, par exemple, être confiées à un apprenti.

Dans une licence pro maîtrise des énergies et énergies renouvelables, un industriel peut vous demander des préconisations pour rationaliser ses dépenses énergétiques. Mettez donc en avant ce que vous pouvez apporter à l'entreprise, qu'il s'agisse de valoriser votre esprit d'équipe ou votre capacité à suivre des dossiers de fond.

Certaines licences pro permettent aussi d'acquérir une double compétence : une carte à jouer auprès des recruteurs. C'est le cas de la licence pro e-tourisme de l'IUT de La Rochelle : les étudiants viennent de filières commerciales, info-com, tourisme ou informatique pour se former au marketing touristique et à la maîtrise des nouvelles technologies. Les entreprises formatrices peuvent être des offices de tourisme, des agences de voyage en ligne, des hôtels ou des parcs d'attraction.

Fabienne Guimont

Sommaire du dossier
 

blog comments powered by Disqus



Trouver une formation

Annuaire de l'alternance

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...

Annuaire de l'enseignement supérieur

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...

Les établissements à la une

Zoom sur

Voir toutes les fiches






calcul-salaire










Le blog de l'orientation



Découvrez « Conseils de classe »,
un blog de Bruno Magliulo, inspecteur d'académie honoraire, ancien professeur de sciences économiques et sociales et auteur dans la collection l’Etudiant.
Vous pourrez y débattre librement de tous les sujets liés à l’orientation et à l'actualité éducative.








YWC_2014_letudiant_300x150