1. BTSA aménagements paysagers
Boîte à outils

BTSA aménagements paysagers

Envoyer cet article à un ami

Pour le BTSA aménagements paysagers, retrouvez en un clic le programme, les débouchés, le nombre d’établissements qui le proposent et le taux de réussite. Source : Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), session 2015. En cas d’absence d’information, vous trouverez la mention NC (non communiqué).

Ce BTS est accessible en alternance.

OÙ SE FORMER au BTSA aménagements paysagers

Pour trouver votre futur établissement :
- consultez notre annuaire des formations
- pour une formation en alternance, consultez notre annuaire de l'alternance

LES CHIFFRES CLÉS du BTSA aménagements paysagers

- Nombre d'établissements : environ 95

- Origine des admis en 2016 : 44,7 % bac pro, 19,4 % bac année antérieure, 18,1 % bac STAV, 12,4 % bac S, 3 % bac STI2D, 1,9 % bac ES

- Taux de réussite : 72,2 %

LE PROGRAMME du BTSA aménagements paysagers

1re et 2e années :

- Volume horaire hebdomadaire : français (1 h) ; documentation (0,5 h) ; langue vivante (2 h) ; histoire et géographie (1 h) ; éducation socioculturelle (1,5 h) ; éducation physique et sportive (1,5 h) ; mathématiques (1,25 h) ; informatique (0,75 h) ; biologie-écologie (2 h) ; sciences économiques, sociales et de gestion (1,5h ) ; gestion de l’entreprise et de l’environnement (2h) ; sciences et techniques des équipements – agroéquipements (1 h) ; agronomie (0,5 h) ; aménagements – aménagements paysagers (8,5 h) ; non affecté (dont modules d’initiative locale) (2 h) ; activités pluridisciplinaires (3,25 h)

- Volume horaire total : 1750 h

- Stage en entreprise : 12 à 16 semaines

Consulter le programme détaillé :

Le programme pédagogique national du BTSA aménagements paysagers (pdf).

LES DÉBOUCHÉS du BTSA aménagements paysagers

De leur programmation et leur conception jusqu’à leur réalisation et leur gestion, le titulaire de ce BTS doit garantir la cohérence technique, le respect de la logique de conception ainsi que le respect des règles de l’art de l’aménagement paysager.
Il peut être employé au sein d’organismes publics et privés : entreprises privées, bureaux d’études, collectivités territoriales, services extérieurs de ministères…
Les aménagements paysagers recouvrent des objectifs très variés : loisirs, activités sportives, valorisation touristique, amélioration du cadre de vie, préservation du patrimoine culturel. Ce secteur présente deux grandes catégories de clients : les collectivités territoriales ou les sociétés qui gèrent des équipements ou des ensembles d’habitations d’une part et les particuliers d’autre part.

- Exemples de métiers : technicien(ne) paysagiste

- Poursuite d'études : autre BTSA en 1 an, prépa ATS bio, écoles d'ingénieurs, licence professionnelle (aménagement paysager : conception, gestion, entretien ; productions végétales)

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Bien choisir son BTS ou son DUT", par Christèle Boisseau-Potier.