1. BTS tourisme
Boîte à outils

BTS tourisme

Envoyer cet article à un ami

Pour le BTS tourisme, retrouvez en un clic le programme, les modalités d’admission, les débouchés, le nombre d’établissements qui le proposent et le taux de réussite. Source : Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), session 2015. En cas d’absence d’information, vous trouverez la mention NC (non communiqué).

Ce BTS est accessible en alternance.

OÙ SE FORMER au BTS tourisme

Pour trouver votre futur établissement :
- consultez notre annuaire des formations
- pour une formation en alternance, consultez notre annuaire de l'alternance

LES CHIFFRES CLÉS du BTS tourisme

- Nombre d'établissements : environ 190

- Origine des admis en 2016 : 29,4 % bac année antérieure, 19,1 % bac STMG, 17,3 % bac L, 15,6 % bac pro, 11,1 % bac ES, 3,3 % bac S, 3,2 % autre bac technologique

- Taux de réussite : 86,3 %

LE PROGRAMME du BTS tourisme

1re année :

- Volume horaire hebdomadaire : culture générale et expression (2 h) ; Communication en langue vivante étrangère (6 h ; LV1 anglais – 3h ; LV2 – 3h) ; gestion de la relation client (4 h) ; élaboration de l’offre touristique (11 h) ; gestion de l’informatique touristique (4 h) ; parcours de professionnalisation (4h)
- Enseignement facultatif : LV3 (4 h)

- Volume horaire total de la 1re année : 930 h

2e année :

- Volume horaire hebdomadaire : culture générale et expression (2 h) ; communication en langue vivante étrangère (6 h, LV1 anglais – 3 h, LV2 – 3 h) ; gestion de la relation client (4 h) ; élaboration de l’offre touristique (11 h) ; gestion de l’informatique touristique ( 3 h ) ; parcours de professionnalisation (5 h)
- Enseignement facultatif : LV3 (4 h)

- Volume horaire total de la 2e année : 930 h

- Stage en entreprise : 12 semaines

Consulter le programme détaillé :

Le programme pédagogique national du BTS (pdf).

LES DÉBOUCHÉS du BTS tourisme

Les métiers visés sont très diversifiés et aux statuts hétérogènes. Généralement salariés, ces professionnels peuvent également être indépendants ou en « multi-activité » c’est-à-dire en relation avec plusieurs employeurs. Ils exercent en fonction de leur expérience et des opportunités, à différents niveaux de responsabilité.

- Exemples de métiers : conseiller(ère) voyages ou forfaitiste - conseiller(ère) billetterie - agent réceptif, agent d’escale - guide accompagnateur - agent d’exploitation (ou de planning) - délégué(e) réceptif(ve) (ou correspond local) - gestionnaire aérien - chargé(e) de marketing 

- Poursuite d'études : licence professionnelle (métiers du tourisme : commercialisation des produits touristiques, métiers du tourisme : communication et valorisation des territoires...)

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Bien choisir son BTS ou son DUT", par Christèle Boisseau-Potier.