1. BTS travaux publics
Boîte à outils

BTS travaux publics

Envoyer cet article à un ami

Pour le BTS travaux publics, retrouvez en un clic le programme, les débouchés, le nombre d’établissements qui le proposent et le taux de réussite. Source : Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), session 2015. En cas d’absence d’information, vous trouverez la mention : NC (non communiqué).

Ce BTS est accessible en alternance.

OÙ SE FORMER au BTS travaux publics

Pour trouver votre futur établissement :
- consultez notre annuaire des formations
- pour une formation en alternance, consultez notre annuaire de l'alternance

LES CHIFFRES CLÉS du BTS travaux publics

- Nombre d'établissements : environ 75

- Origine des admis en 2016 : 37,4 % bac STI2D, 34,3 % bac pro, 12 % bac année antérieure, 10,5 % bac S, 3.7 % bac STMG, 1,8 % bac ES

- Taux de réussite : 74,2 %

LE PROGRAMME du BTS travaux publics

1re et 2e année :

- Volume horaire hebdomadaire : culture générale et expression (3 h) ; anglais (2 h) ; mathématiques (3 h) ; sciences physiques appliquées (2 h) ; enseignements techniques et professionnels (22 h) ; accompagnement personnalisé (2 h)

- Enseignement facultatif : langue vivante étrangère 2 (2 h)

- Volume horaire total par an : 1020 h

- Stage en entreprise : 8 semaines

Consulter le programme détaillé :

Le programme pédagogique national du BTS travaux publics (pdf).

LES DÉBOUCHÉS du BTS travaux publics

Le titulaire du BTS travaux publics assure l'interface entre le chantier, les clients, les fournisseurs et la hiérarchie de l'entreprise. Il est capable de remplir les fonctions suivantes : études ; exploitation ; préparation et réalisation. Il veille aux impératifs de qualité, de coût, de sécurité. Il travaille en tant que chef d’équipe, aide conducteur de travaux, topographe pour un géomètre, assistant d’ingénieur ou technicien. Après expérience, il pourra évoluer vers des responsabilités de chef de chantier ou conducteur de travaux.

- Exemples de métiers : chef de chantier - conducteur(trice) de travaux - dessinateur(trice)-projeteur(euse) BTP

- Poursuite d'études : écoles d'ingénieurs, prépa ATS génie civil,  licence professionnelle (métiers du BTP : travaux publics ; métiers du BTP : bâtiment et construction)

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Bien choisir son BTS ou son DUT", par Christèle Boisseau-Potier.