1. Se réorienter après une prépa économique et commerciale
Coaching

Se réorienter après une prépa économique et commerciale

Envoyer cet article à un ami
Sommaire du dossier
Retour au dossier 6 réflexes à avoir avant d’abandonner la prépa Rebondir après une prépa, grâce aux crédits ECTS Se réorienter après une prépa littéraire Se réorienter après une prépa scientifique Se réorienter après une prépa économique et commerciale

Environ les trois quarts des étudiants des classes prépas commerciales poursuivent ce cursus en deuxième année. Mais pour ceux qui restent sur le carreau, il existe de nombreuses voies de traverse.
Les deux tiers des préparationnaires qui se réorientent se dirigent vers l'université, intégrant généralement une deuxième année de licence en droit, économie, gestion, voire sociologie. Les autres s'inscrivent soit en BTS (domaine comptabilité et gestion des organisations ; management des unités commerciales ou encore commerce international), soit dans une école de commerce.
Une quarantaine d'entre elles, regroupées dans des concours communs, sont accessibles après le bac. La première année du cursus ECE (économique et commercial option économique) est également un bon tremplin pour passer les concours des IEP.

Des crédits ECTS

Il est indispensable de s'inscrire administrativement à l'université parallèlement à la CPGE. Si vous abandonnez durant les premiers mois, vous pourrez poursuivre à la fac. Dans le cadre de l'inscription des CPGE dans le schéma du LMD, une année est validée par 60 crédits ECTS (ce qui équivaut au nombre de crédits d'une année universitaire). Dans le cas où le conseil de classe ne valide pas l'ensemble des crédits, l'établissement d'accueil peut demander à l'élève de repasser certains examens ou de suivre quelques cours complémentaires.

Pour aller plus loin
À découvrir aux éditions l'Etudiant :

“Bien choisir sa classe prépa”, par Marie Bonnaud et Philippe Mandry