1. Diplômes et formations reconnus : les réponses aux questions que vous vous posez

Diplômes et formations reconnus : les réponses aux questions que vous vous posez

Envoyer cet article à un ami

“Formation reconnue et certifiée par l’État au niveau 1”, “titre inscrit au RNCP et enregistré au Journal officiel”, “Diplôme visé par l’État”… Pas facile de se repérer dans le jargon utilisé par les écoles pour présenter leurs formations. “Reconnu”, “certifié”, “habilité”, “accrédité”, “visé”, etc. : dans quel contexte ces différents “labels” – qui ne sont pas synonymes les uns des autres ! – peuvent-ils être utilisés ? Explications.

DiplômesL'appellation "diplôme reconnu" est un argument de poids sur la plaquette de présentation d'un établissement. Ce mot magique de "reconnu" est imparable pour vous donner confiance dans le choix de votre école. Et pourtant... il ne signifie pas grand-chose tant que vous n'avez pas posé LA question essentielle : par qui le diplôme est-il reconnu ? Car de la réponse à cette question découle la réelle valeur de la reconnaissance.

Un diplôme reconnu, c'est quoi ?


Si cette reconnaissance vient de l'État, sachez déjà qu'elle ne peut pas s'appliquer à un diplôme précis. L'État reconnaît des établissements et non des formations. Quand vous entendez ou lisez qu'un diplôme est "reconnu par l'État", il ne peut être, en fait que : visé, habilité, inscrit ou enregistré (voir répertorié).

En revanche, une école peut être reconnue par l'Éducation nationale, ce qui lui permet d'accueillir des boursiers. Cette reconnaissance ne préjuge en rien de la qualité des études dans cet établissement (c'est l'école qui est reconnue, pas ses différentes formations). À noter que le ministère de l'Éducation nationale ne reconnaît que les écoles qui dépendent de lui. Les écoles rattachées à d'autres ministères (Santé, Culture) doivent être reconnues par le ministère qui les concerne.

Au sommaire


fleche-rouge Qu'est-ce qu'un diplôme visé ?

fleche-rouge Qu’est-ce qu’un diplôme habilité ou accrédité ?

fleche-rouge Qu’est-ce qu’un diplôme inscrit, enregistré ou répertorié ?

fleche-rouge Qu’est-ce qu’un diplôme agréé (ou réglementé) ?

fleche-rouge Qu’est-ce qu’un diplôme déposé ou protégé ?

fleche-rouge Écoles privées, publiques, consulaires : quelles différences ?

LA RECONNAISSANCE INTERNATIONALE DES FORMATIONS

En dehors de l'État, d'autres organismes internationaux peuvent aussi reconnaître des écoles et des diplômes. Mais, dans ce cas, les établissements communiquent plus volontiers sur le terme de "label obtenu". Quels sont ces labels internationaux ?

Pour les écoles de commerce, il s'agit des labels européens EQUIS et EPAS, délivrés par l'EFMD (le premier est attribué aux établissements, le second à leurs formations) ; du label américain AACSB, décerné aux établissements ; et du label britannique AMBA, qui concerne les cursus de MBA.

Du côté des écoles d'ingénieurs, les deux labels internationaux sont : QUESTE (c'est l'équivalent du label EQUIS pour les écoles de commerce) et EUR-ACE (délivré dans chaque pays d'Europe par des organismes reconnus nationalement).
Pour en savoir plus sur ces différents labels, consultez nos dossiers consacrés aux labels des écoles de commerce et aux labels des écoles d'ingénieurs.

Sommaire du dossier
Qu’est-ce qu’un diplôme visé ? Qu’est-ce qu’un diplôme habilité ou accrédité ? Qu’est-ce qu’un diplôme inscrit, enregistré ou répertorié ? Qu’est-ce qu’un diplôme agréé (ou réglementé) ? Qu’est-ce qu’un diplôme déposé ou protégé ? Écoles privées, publiques, consulaires : quelles différences ?