1. Entrer en écoles d’art : MANAA et prépas, mode d’emploi
Décryptage

Entrer en écoles d’art : MANAA et prépas, mode d’emploi

Envoyer cet article à un ami
Design, arts, dessin, graphisme // © iStockphoto
Design, arts, dessin, graphisme // © iStockphoto

Difficile d’intégrer une école d’art directement après le bac. Du coup, les bacheliers sont nombreux à s’inscrire dans des prépas dans l’espoir de réussir un concours. Décryptage de ce système très sélectif.

Cela peut sembler incroyable, mais il est aujourd'hui plus difficile d'entrer dans une bonne école d'art que d'intégrer... HEC ! Dans les écoles supérieures d'arts appliqués parisiennes (Estienne, Olivier-de-Serres...), seuls 2 % des postulants sont acceptés chaque année. À l'ENSAD (École nationale supérieure des arts décoratifs), à Paris, la direction reconnaît n'accepter que 3 % des candidats. Et ce taux ne dépasse pas 10 % aux Beaux-Arts de Paris. Et les écoles d'architecture sont devenues si sélectives, que de plus en plus de bacheliers doivent se préparer aux épreuves de sélection.

Pour augmenter leurs chances d'entrer dans ces écoles, les candidats se pressent à la porte des MANAA (mises à niveau en arts appliqués) ou des ateliers préparatoires. Voici ce qu'il faut savoir pour s'y retrouver.



Bien choisir son école d'artPOUR ALLER PLUS LOIN

À découvrir aux éditions l'Etudiant :
 
"Bien choisir son Ecole d'Art", par Céline Manceau.



Sommaire du dossier
Concours des écoles d’art : en quoi consistent-ils ? Intégrer une école d’art : à quoi sert une MANAA ? Écoles d’art : comment être admis en MANAA ? Intégrer une école d’art via une prépa : quelle sélection ? Quels débouchés ?