1. Le top 10 des écoles d'architecture intérieure préférées des pros
Bancs d’essai

Le top 10 des écoles d'architecture intérieure préférées des pros

Envoyer cet article à un ami
Les professionnels apprécient la réflexion poussée des diplômés de l’école Camondo. Ici, un exercice sur la propagation de la lumière. // © Meyer/Tendance Floue pour l’Etudiant
Les professionnels apprécient la réflexion poussée des diplômés de l’école Camondo. Ici, un exercice sur la propagation de la lumière. // © Meyer/Tendance Floue pour l’Etudiant

Quelle est la meilleure école d’architecture intérieure ? Et quelle est l’origine des recrutés en 2016 ? Nous avons posé ces deux questions à 30 employeurs issus d’agences, d’entreprises et de studios réputés dans cette spécialité.

Camondo et Boulle, avec respectivement 114 et 108 points, occupent le haut de notre classement. Camondo, l'école liée au musée des Arts décoratifs, a formé de grands noms de l'architecture intérieure tels que Philippe Starck ou Jean-Michel Wilmotte. Les professionnels interrogés soulignent à la fois les connaissances esthétiques (couleurs, matières, formes) et la réflexion poussée des diplômés de cet établissement. Leur profil très complet plaît aux agences dites "globales" qui font aussi bien de l'architecture intérieure que du design produit et du graphisme. "Nos designers peuvent être amenés à concevoir un centre commercial et à dessiner les sièges d'un train dans la même semaine", rapporte Anne Hemery, responsable ressources humaines chez Sarguez & Partners.

L'école Boulle, créée en 1886 pour former aux métiers du meuble (ébéniste, menuisier, sculpteur sur bois), tire aujourd'hui encore sa renommée de son inclination pour les matériaux et le mobilier d'art. "L'école forme des professionnels prêts à gérer des projets de A à Z, constate Cécile Buhagiar, chef de projet chez RDAI (Rena Dumas architecture intérieure). Ils peuvent répondre à un appel d'offres, faire une esquisse ou suivre l'ensemble d'un chantier."

Lire aussi : Les écoles d'architecture intérieure au banc d'essai

Notre palmarès des écoles d'architecture intérieure

Écoles
Nombre de points Nombre de citations "écoles préférées" Nombre de citations "origine des derniers recrutés"
École Camondo, Paris 114 29 4
École Boulle, Paris 108 28 5
ESAG-Penninghen, Paris 63 17 4
ENSAAMA – Olivier-de-Serres, Paris 59 16 0
ENSAD, Paris 40 14 3
L'École bleue, Paris 34 11 1
Académie Charpentier, Paris 24 8 1
LISAA, Paris, Nantes, Rennes, Strasbourg 23 8 1
Créad, Lyon 19 5 1
ESAIL Jean-Cottin, Lyon 15 7 1

Penninghen, pour l'exigence

À la troisième place, Penninghem, avec 63 points. Les agences évoquent une formation exigeante et très professionnalisante. Les étudiants réalisent des moodboards (planches d'inspiration), utilisent des logiciels de DAO (dessin assisté par ordinateur) et présentent leur travail face à des clients fictifs. Les agences saluent aussi la rapidité et la capacité de travail, la maîtrise des outils informatiques et surtout la sensibilité graphique des diplômés. "Penninghen offre une formation transversale conforme à la réalité du métier. En tant qu'architecte d'intérieur, je fais aussi bien de l'architecture pure et dure que du design d'objets", précise Jean-Philippe Nuel, le fondateur du studio du même nom.

L'ENSAAMA – Olivier-de-Serres et l'ENSAD, deux établissements pluridisciplinaires, ferment le top 5. "Nous recrutons essentiellement dans ces cinq écoles", confie Nathalie Pollet, DRH (directrice des ressources humaines) chez Wilmotte & associés. Les recruteurs apprécient la capacité à conceptualiser, le sens du détail – de la matière (bois, pierre, tissu) surtout – ainsi que le coup de crayon des jeunes actifs issus de l'ENSAAMA. "Le dessin à la main constitue la base de notre métier. Il permet de comprendre beaucoup de notions, comme la perspective", rappelle Elliott Barnes, le fondateur du cabinet éponyme.

Lire aussi : Écoles d'arts appliqués : le palmarès des pros

L'École bleue : priorité aux étudiants

D'autres écoles à forte renommée suivent. L'École bleue (sixième dans notre classement) se distingue grâce à son approche globale et son dynamisme. "Le cycle supérieur forme des profils polyvalents en mêlant à la fois architecture intérieure, design et graphisme", observe Cécile Buhagiar de RDAI. Elle ajoute : "L'École bleue se démène pour ses étudiants. Elle noue de nombreux partenariats et propose depuis peu une intéressante formation en scénographie."

L'Académie Charpentier, dont le titre d'architecte d'intérieur est certifié niveau 1 au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) depuis la rentrée 2016, arrive septième. "Charpentier est réputée pour être stricte et c'est une bonne chose. L'architecte d'intérieur doit être ouvert au moment de la réflexion, puis rigoureux lors de l'application", ajoute Dillon Garris, à la tête de sa propre agence.

LISAA, Créad et l'ESAIL – Jean-Cottin ferment ce top 10. Le titre architecte d'intérieur-designer délivré par LISAA et Créad est à la fois reconnu par l'UNAID (Union nationale des architectes d'intérieur, designers) et inscrit au RNCP (niveau 1 pour le premier, niveau 2 pour le second). L'ESAIL – Jean-Cottin, école lyonnaise spécialisée en architecture intérieure et décoration, dispense notamment une formation en cinq ans, inscrite au RNCP niveau 1 et reconnue par le CFAI (Conseil français des architectes d'intérieur).

Les écoles étrangères les plus citées :

- Royal College of Arts, Londres (Grande-Bretagne)
- ECAL Lausanne (Suisse)
- Politecnico di Milano, Milan (Italie)

Attention : les formations en arts appliqués font l'objet d'une réforme à partir de 2018 

Dans les lycées publics et privés sous contrat, les MANAA, BTS et DMA vont être progressivement remplacés par un nouveau diplôme de grade licence : le DNMADE (diplôme national des métiers d'art et de design). 

Plus d'infos sur le nouveau DNMADE