5 écoles de commerce pour travailler dans l’humanitaire

L’humanitaire en quête de futurs managers avec des valeurs

Se former à la fois au commerce et à l’humanitaire, un double objectif irréaliste ? Plus depuis que des ESC ont mis en place des spécialisations dédiées. L’Etudiant a sélectionné pour vous 5 écoles de commerce tournées vers les métiers de l’humanitaire et de l’économie sociale.

Publié le

5 écoles de commerce pour travailler dans l’humanitaire

S’occuper de la logistique pour Médecins sans frontières, gérer une campagne d’affichage pour Acted, coordonner des programmes d’Action contre la faim, piloter les ressources humaines de Caritas… Autant de métiers qui font rêver de plus en plus d’étudiants en écoles de commerce.

Cela tombe bien : les ONG (organisations non gouvernementales), les associations de l’économie sociale, les mutuelles sont à la recherche de ces profils et de leurs compétences en gestion de budget, levée de fonds, communication, contrôle de gestion, etc.

Un secteur en pleine croissance
“Ce milieu se professionnalise de plus en plus, et les compétences des diplômés d’écoles de commerce sont très recherchées. C’est aussi un secteur en pleine croissance, qui fait face à une vague de départs à la retraite”, confirme François Silva, responsable de la majeure économie sociale à l’ESCEM. Quant aux salaires, “ils sont un peu moins élevés que dans le secteur lucratif, mais s’en approchent de plus en plus”, estime-il.

Des filières spéciales dans certaines ESC
Toutefois, pour être recruté dans ce secteur porteur de valeurs, le diplôme d’une école de commerce n’est jamais suffisant. Outre des stages, un séjour à l’étranger et une incontournable expérience associative (la plupart des écoles disposent d'associations humanitaires), une spécialisation peut être un vrai plus.

Les écoles ne s’y trompent d’ailleurs pas en introduisant de plus en plus des cours sur la responsabilité sociale des entreprises. Certaines ont même développé des filières ou modules dédiés comme les 5 que nous avons repérées :

- l’ESSEC avec son institut de l’entreprenariat social
- l’ESC Grenoble via son partenariat avec Bioforce
- l’ESC Montpellier avec sa majeure management des projets solidaires et durables
- l’ESCEM et la majeure management des organisations sociales
- l’ESCD 3A et son Bachelor spécialisé dans l’humanitaire

De quoi mieux appréhender ce secteur, rencontrer des professionnels et amorcer un réseau pour débuter dans ces métiers.

Et pour se former à l’humanitaire à la fac ?

À l’université, il existe plusieurs M2 (masters 2) en gestion appliquée à l’humanitaire et l’économie sociale. Ils sont accessibles notamment après un M1 en droit, gestion, AES (administration économique et sociale).

- le M2 économie sociale et solidaire  de l'université Lyon 2.
- le M2 action humanitaire internationale et ONG de l'UPEC (université Paris-Est-Créteil).

Pour trouver un emploi ou une mission :

Deux sites proposent de nombreuses offres de CDD (contrats à durée déterminée), CDI (contrats à durée indéterminée), stages et bénévolat dans le secteur de l’économie sociale et solidaire

- L’Espace emploi de Coordination Sud
- Le site Portail Humanitaire
responsable urgenceEn savoir plus

- Tous les métiers de l’humanitaire
- Vidéo : un responsable de programme d'urgence raconte son métier
- Quel avenir pour les métiers de l’humanitaire ?
- Toutes les études qui mènent à l’humanitaire
- Travailler dans l’économie sociale et solidaire : pour quels emplois ?

Jessica Gourdon

Août 2011

Sommaire du dossier
 

blog comments powered by Disqus



TROUVER UNE FORMATION

Annuaire de l'enseignement supérieur

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...

Annuaire de l'alternance

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...

Les palmarès de l'Etudiant

Les études par spécialité


Les établissements à la une

Zoom sur

Voir toutes les fiches













OK

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt. Gérer les cookies sur ce site