1. Classement SIGEM 2017 : HEC, l’ESSEC et l’ESCP toujours au top
Décryptage

Classement SIGEM 2017 : HEC, l’ESSEC et l’ESCP toujours au top

Envoyer cet article à un ami
Plus on s'enfonce dans le tableau SIGEM plus la hiérarchisation devient floue. // © DR
Plus on s'enfonce dans le tableau SIGEM plus la hiérarchisation devient floue. // © DR

En septembre 2017, plus de 7.500 étudiants feront leur entrée dans l'une des 26 écoles de management du SIGEM, dont les résultats ont été publiés mercredi 19 juillet. Si le top des établissements préférés des élèves de prépa reste inchangé par rapport à 2016, on note quelques "matchs" plus serrés en milieu de tableau.

Très attendu chaque année, le classement du SIGEM (système d'intégration aux grandes écoles de managements) est pourtant relativement stable. Au total, en 2017, sur les 10.799 candidats issus de prépa, 7.540 ont été affectés dans l’une des 26 écoles de management utilisant le SIGEM 2017, alors que 7.847 places étaient proposées. 307 places n'ont pas été pourvues, contre 282 places l'année dernière.

42 places supplémentaires ont été proposées aux concours Ecricome et BCE 2017 (contre 130 en 2016) : 15 places à l'ESSEC, 10 à Rennes School of Business, 40 à GEM et Burgundy School of Business.

Neuf écoles ne font pas le plein

Mais ces ouvertures n’expliquent pas à elles seules les places restées vacantes. Parmi les 7.888 candidats ayant exprimé des vœux, 348 ont préféré cuber ou choisir une autre filière. Au total, 96 % des places ont été pourvues. À HEC, par exemple, sur les 381 étudiants affectés (contre 380 en 2016), 8 n’ont pas donné suite.

Au global, si les écoles de haut et de milieu de tableau n’ont pas de mal à faire le plein – même si elles ouvrent des places supplémentaires – les établissements de queue de peloton ont du mal à attirer les élèves de prépa. Ainsi, neuf écoles sur les 26 membres du SIGEM ne font pas le plein de candidats, notamment l’ISC Paris, l’ISG, l’ESC Troyes et l’INSEEC.

Les Parisiennes en tête

D'une année sur l'autre, le classement du SIGEM varie peu. En 2017, les "Parisiennes" (HEC, ESSEC, ESCP Europe) continuent de régner sur le cœur des élèves de prépa. Sur les 381 admis à HEC, seuls 8 ont opté pour un autre établissement (7 se sont inscrits à l’ESSEC et 1 à l’ESCP). L’école de Jouy-en-Josas remporte l’intégralité de ses matchs (voir méthodologie). Derrière, l’ESSEC, l’ESCP, l’EM Lyon et l’EDHEC s’imposent à chaque fois facilement, en récoltant entre 89 % et 100 % des suffrages des élèves également co-admis dans l’école suivante. Seule évolution notable, le duel entre l’EM Lyon et l’EDHEC (Lille, Paris, Nice), qui peu à peu grappille des points. L’année dernière, ils étaient 97 % à avoir préférée la lyonnaise, contre seulement 89 % en 2017.

Derrière les écoles de tête, quelques duels serrés

Même si le classement SIGEM 2017 s’illustre par sa stabilité par rapport à la cuvée précédente – derrière le quintet de tête, se suivent dans le même ordre qu’’en 2016 Audencia BS, Grenoble EM, Toulouse BS, Neoma BS, Skema BS, Kedge BS et Rennes School of Business, certains duels entre écoles sont serrés. Ainsi, Audencia ne l’emporte sur Grenoble que de justesse (54 % contre 51 % en 2016), ce qui montre que les préparationnaires mettent désormais les deux ESC presque au même niveau.

Audencia BS, Grenoble EM, Toulouse BS, Neoma BS, Skema BS, Kedge BS et Rennes School of Business se suivent dans le même ordre qu’en 2016 Audencia BS, Grenoble EM, Toulouse BS, Neoma BS, Skema BS, Kedge BS et Rennes School of Business -, certains duels entre écoles sont serrés. Ainsi, Audencia ne l’emporte sur Grenoble que de justesse (54 % contre 51 % en 2016), ce qui montre que les préparationnaires mettent désormais les deux ESC presque au même niveau.

De même, Neoma BS (Reims, Rouen) continue de voir son avance sur Skema BS (Lille, Sophia-Antipolis) fondre avec les ans. Alors que 65 % des étudiants reçus dans les deux business schools la préféraient encore l’année dernière à son homologue, ils ne sont plus que 59 % aujourd’hui.

Une hiérarchie moins nette en fin de palmarès

La deuxième partie du tableau se compose d’écoles moins attractives, et dont la hiérarchie dans l’esprit des candidats apparaît moins claire. En résultent des duels beaucoup plus serrés et quelques surprises.

La première est l’égalité nette entre Montpellier BS et Télécom EM. Sur les 62 candidats co-admis ayant choisi l’une ou l’autre, chaque école en a attirés exactement la moitié, soit 31. Dans notre tableau, ces deux établissements apparaissent à égalité. Dans les deux cas, nous avons affiché dans le tableau le pourcentage de co-admis ayant choisi l’école par rapport à l’EM Strasbourg qui les suit toutes deux dans le classement. Cette dernière précède, comme l’année dernière dans l’ordre, Burgundy School of Business (ex-ESC Dijon), ICN BS, l’ESC La Rochelle et l’Inseec BS.

C’est en queue de peloton qu’apparaissent les plus grands bouleversements, avec des chiffres à prendre avec des pincettes. En effet, vu le très faible nombre de co-admis et d’intégrés dans ces établissement, il est impossible d’établir une hiérarchie claire. Le groupe composée de l’EM Normandie, de l’ISC Paris et de l’ESC Pau en est la parfaite illustration : chacune l’emporte sur l’une de leurs concurrentes et perd contre l’autre. Dans notre tableau, nous les avons indiquées à égalité, en affichant leur taux de victoire avec l’ESC Clermont.

Enfin, en toute fin de palmarès, Brest BS, l’ESC Troyes et l’ISG se neutralisent de la même manière, rendant caduque toute tentative de hiérarchisation.

SIGEM 2017 Écoles Nombre de matchs gagnés ou réputés gagnés Pourcentage de co-admis ayant choisi l'école par rapport à la suivante
1 HEC Paris 25 98 %
2 ESSEC 24 98 %
3 ESCP Europe 23 100 %
4 EM Lyon business school 22 89 %
5 EDHEC Business School 21 98 %
6 AUDENCIA Business School 20 54 %
7 GRENOBLE École de Management 19 90 %
8 TOULOUSE Business School 18 82 %
9 NEOMA Business School 17 59 %
10 SKEMA Business School 16 77 %
11 KEDGE Business School 15 75 %
12 Rennes School of Business 14 81 %
13 MONTPELLIER Business School 12 68 %
13 TELECOM École de Management 12 65 %
15 EM Strasbourg Business School 11 54 %
16 BSB Burgundy School of Business (ESC DIJON) 10 78 %
17 ICN Business School 9 66 %
18 ESC LA ROCHELLE 8 58 %
19 INSEEC Business School 7 63 %
20 École de Management de NORMANDIE 5 100 %
20 ISC PARIS Business School 5 83 %
20 Groupe ESC PAU 5 65 %
23 Groupe ESC CLERMONT 2
24 ISG International Business School 1
24 Groupe ESC TROYES 1
24 BREST Business School 1
"L'écart avec l'école suivante" indique la part de coadmis ayant fait le choix d'intégrer la première.

SIGEM, mode d'emploi

Tous les ans, le système d'affection SIGEM publie ses statistiques sur le choix des élèves de prépa candidats aux épreuves des concours BCE (banque commune d'épreuves) et Ecricome.

En résulte un palmarès fondé sur le nombre de "duels" gagnés et perdus par les écoles. Une formation est désignée gagnante quand elle remporte plus de 50 % des co-admis aux deux écoles qui ont fait le choix d'intégrer l'une ou l'autre (sont exclus des duels entre deux écoles les co-admis ayant fait le choix d'en intégrer une troisième).

Quand HEC remporte 98 % de ses duels face à l'ESSEC, il faut comprendre que 98 % des co-admis à HEC et à l'ESSEC ayant fait le choix d'intégrer l'une ou l'autre ont choisi HEC.