1. Écoles de commerce postbac : Kedge et Neoma quittent le concours PASS
Décryptage

Écoles de commerce postbac : Kedge et Neoma quittent le concours PASS

Envoyer cet article à un ami
Kedge et Neoma // © Kedge BS - Neoma BS
Kedge et Neoma // © Kedge BS - Neoma BS

Après une année test au sein du concours PASS, l’IBBA de Kedge et le Global BBA de Neoma (ex-BSc) viennent de réintégrer le concours Sésame.

Le changement aura été de courte durée. Après une incursion d’un an au sein du concours PASS, l’IBBA de Kedge (Marseille), et le Global BBA de Neoma (Rouen) viennent officiellement de réintégrer, ce 21 septembre 2017, le concours Sésame, quitté en octobre 2016.

En rejoignant PASS, les deux écoles cherchaient à faire la différence avec leurs deux autres programmes postbac restés dans Sésame : l’EBP International (Kedge) et le Cesem (Néoma). Mais aussi de gagner en attractivité auprès des étudiants internationaux et des bacheliers français en testant le recrutement online via la plate-forme ZeeMee. Mais le résultat est “mitigé” à en croire les intéressées.

Sur les 150 places ouvertes en 2017 pour son Global BBA, Neoma n’en a pourvu que 117, et Kedge 112 sur 120.

Lire aussi : Écoles de commerce postbac : Kedge et Neoma intègrent le concours PASS

Avec ses 6.158 candidats en 2017 pour 2.665 places, Sésame reste une plate-forme efficace : "Nous souhaitons aujourd'hui renforcer notre attractivité auprès des étudiants internationaux tout en demeurant toujours aussi compétitifs vis-à-vis des bacheliers français. Sésame répond pleinement à cette ambition avec une marque de plus en plus affirmée et une excellence reconnue", commente la nouvelle directrice générale de Neoma, Delphine Manceau, dans le communiqué diffusé aujourd'hui par Sésame.

Pour autant, Neoma et Kedge gardent des "éléments positifs" de l'expérience PASS tels l'admission sur dossier tant pour les Français que pour les candidats internationaux ou l'expérimentation des dossiers en ligne ou du réseau social ZeeMee auprès des candidats.

Plus de titulaires de mentions

Si le nombre d’intégrés au programme est en chute libre cette année (117 nouveaux entrants en 2017 contre 216 en 2016), le BSc – depuis rebaptisé Global BBA – a pu recruter, en proportion, plus de titulaires de mentions au bac, notamment grâce à l’admission sur dossier du concours PASS (32 % de mentions bien et très bien en 2017, contre 19 % l’année précédente).

De même, l’IBBA de Kedge a vu son taux de mentions bien et très bien progresser cette année (44 % en 2017, contre 36 % en 2016). Une expérience en matière de recrutement qui pourrait inspirer le concours Sésame ?

Neoma se dote d'un Global BBA

Neoma a choisi de faire évoluer son BSc in International Business (en 4 ans après le bac), qui fusionne avec son BBA en trois ans pour donner naissance à un Global BBA, en quatre ans. Ce nouveau programme dispensé à la fois sur les campus de Rouen et de Reims, sera tout comme le BSc avant lui principalement tourné vers l’international. Au rayon des nouveautés : le développement de l'apprentissage, la possibilité de changer de LV2 à l'entrée dans le programme et le renforcement de l'entrepreneuriat. Ce dernier axe reposera sur le développement de trois incubateurs et la création d’un parcours “entrepreneuriat-associatif”, inspiré de celui existant déjà au sein du programme grande école. “Nos étudiants du Global BBA pourront s’appuyer sur les presque 100 associations et clubs déjà présents à Neoma pour trouver des budgets et monter leurs projets”, détaille Céline Davesne, directrice générale adjointe des programmes.