1. Objectif grande école. Paul, en DUT : une école de commerce sans passer par la case prépa
Témoignage

Objectif grande école. Paul, en DUT : une école de commerce sans passer par la case prépa

Envoyer cet article à un ami
Paul, 19 ans, étudiant en DUT GEA, prépare les admissions parallèles des écoles de commerce. // © Fournie par le témoin
Paul, 19 ans, étudiant en DUT GEA, prépare les admissions parallèles des écoles de commerce. // © Fournie par le témoin

Les chemins qui mènent aux grandes écoles de commerce sont multiples. Jusqu'à la rentrée 2017, l'Etudiant suit un lycéen et deux étudiants qui veulent tenter les concours. Paul, en deuxième année de DUT GEA à Paris, prépare les admissions parallèles.

Épisode 1. Début des vacances de février 2017. Paul est en deuxième année de DUT (diplôme universitaire de technologie) GEA (gestion des entreprises et des administrations ) à l’IUT Paris-Descartes. L'étudiant planche sur les épreuves des concours d'admissions parallèles.  

Pour lui, intégrer une école de commerce est un projet de longue date. "En terminale, je voulais faire une prépa, mais suite à un problème technique sur APB (Admission-postbac), ma demande n'a pas été pas prise en compte", raconte l'étudiant. Finalement, son bac ES mention très bien en poche, il a intégré le DUT. Et cela lui "plaît beaucoup !"

Lire aussi : Êtes-vous fait(e) pour entrer en école de commerce en admissions parallèles ?

Entre les amphis et les TD (travaux dirigés), il cumule entre 35 heures et 40 heures de cours par semaine, auxquelles vient s'ajouter une bonne dose de travail personnel. Une formule intensive et "assez encadrée" qui convient bien à Paul, qui apprécie aussi l'aspect "professionnalisant" du cursus. Son stage de première année a conforté son envie de travailler dans le secteur de la gestion financière.

Cap sur les admissions parallèles 

Pour cela, à la rentrée prochaine, Paul va tenter d'intégrer la première année d'une école de commerce par la voie des admissions sur titre. Aujourd'hui, plus d'un diplômé sur deux entre ainsi en école, sans passer par la case CPGE (classe préparatoire aux grandes écoles). Il a prévu de s'inscrire "aux concours Passerelle 1 et Tremplin 1, les deux principales banques d'épreuves, ainsi qu'à celui de Skema".

Paul a d'ores et déjà ciblé un certain nombre d'écoles qui correspondent à ses goûts et à son niveau. Ses "targets" ? "Grenoble École de management : l'endroit m'attire, et c'est une école qui a bonne réputation en finance, assure-t-il. Sinon, Kedge, Néoma ou Skema m'intéressent."

Lire aussi : Intégrer une école de commerce via les admissions parallèles

Prépa privée ou pas ?

Pour mettre toutes les chances de son côté, Paul est passé par une prépa privée. Depuis janvier, il a consacré d'abord un dimanche sur deux, puis tous ses dimanches, à des séances de révisions. "Le programme est décomposé par épreuve. Par exemple, une séance est consacrée au TOEIC (Test of English for International Communication), une autre aux épreuves d'anglais du concours Passerelle ou Tremplin, ou à la synthèse, avec un cours de méthodologie le matin, et une épreuve tirée des annales l'après-midi." 

La prépa, un bon plan ?  "Avec du recul, je dirais que c'est utile, mais pas indispensable. Cela m'a beaucoup servi pour les synthèses, moins pour le Tage 2 (le test d'aptitude au management et/ou de gestion) qu'il faut préparer tout seul", estime Paul.

Le tout à un coût : "Entre la prépa, qui revient entre 1.500 € et 1.800 € au total, et les frais d'inscription aux concours, cela m'a coûté près de 2.500 € !", confie l'étudiant qui a pris un petit job pour en financer une partie.

"Plus qu'un mois, il va falloir bosser !"

Aujourd'hui, les concours arrivent à grands pas. "Il reste moins d'un mois, il va falloir bosser !" Paul va travailler surtout son Tage 2, qu'il appréhende un peu.  

En parallèle, l'étudiant va candidater à l'université Paris-Dauphine, où il n'avait pas été admis à sa sortie du lycée. Mais, il le sait, il a plus de chances d'être accepté en école de commerce. "L'université n'est accessible qu'aux deux ou trois premiers de la promo de DUT." La suite au prochain épisode !

Les grandes dates des concours 2017

Concours Tremplin 1 :

- 24.03 : clôture des inscriptions.
- 15.04 : épreuves écrites.
- 24.04 : résultats d'admissibilité.
- 02.06 : oraux jusqu'au 17 juin. 

Concours Passerelle 1 :
- 03.04 : clôture des inscriptions à 12 h 00.
- 19.04 : épreuves écrites.
- 17.05 : résultats d'admissibilité.
- 26.05 : oraux jusqu'au 12 juin.

Retrouvez les épisodes de notre série "Objectif grande école" et suivez Margaux et Paul dans leur parcours pour intégrer une école de commerce :
- Margaux, en prépa ECS : écoles de commerce en vue ! Épisode 1.