Tous les articles

Louise, élève à Centrale Lille : "J'ai été étonnée par la diversité des matières enseignées" Louise, Centrale Lille // © Sophie Blitman
Louise, Centrale Lille // © Sophie Blitman

Louise, élève à Centrale Lille : "J'ai été étonnée par la diversité des matières enseignées"

C’est grâce aux conseils d’une de ses enseignante que Louise opte pour une classe préparatoire tandis que ses excellents résultats lui permettent d’obtenir des aides financières. Tel est le parcours de cette jeune fille de 21 ans aujourd’hui en 2e année de Centrale Lille.

Arnaud, élève à Polytech Clermont-Ferrand : "La prépa intégrée m’a laissé le temps de réfléchir à ma spécialité" Arnaud, Polytech Clermont-Ferrand // © Sophie Blitman
Arnaud, Polytech Clermont-Ferrand // © Sophie Blitman

Arnaud, élève à Polytech Clermont-Ferrand : "La prépa intégrée m’a laissé le temps de réfléchir à ma spécialité"

Après le bac, Arnaud a intégré le parcours de préparation aux écoles d’ingénieurs du réseau Polytech (PEIP), à l’issue duquel il a décidé de se spécialiser en physique. Le voici désormais, à 20 ans, en première année de cycle ingénieur à Polytech Clermont-Ferrand. 

Aymeric, étudiant aux Mines de Saint-Etienne : "J’ai personnalisé mon parcours pour travailler dans la finance" Aymeric, EMSE // © Sophie Blitman
Aymeric, EMSE // © Sophie Blitman

Aymeric, étudiant aux Mines de Saint-Etienne : "J’ai personnalisé mon parcours pour travailler dans la finance"

A 22 ans, Aymeric est en troisième et dernière année à l’Ecole des mines de Saint-Etienne et a déjà un pied dans la vie active puisqu’il suit sa formation en alternance. L’aboutissement d’un parcours qu’il s’est attaché à personnaliser progressivement. 

Reportage

L’UTT, entre université et école d’ingénieurs

De par son statut, l’université de technologie de Troyes est une fac pas comme les autres. Créée en 1994, elle sélectionne à l’entrée et les trois quarts de ses étudiants suivent le cursus ingénieur, alors même qu’elle propose aussi des licences pro, masters et doctorats. La plupart s’investissent dans une vie associative qui, avec son bureau des élèves et son foyer, relève davantage de l’ambiance d’une école. Reportage à l’UTT, "petite" université de 2.500 étudiants qui diplôme chaque année 400 ingénieurs.