Tous les articles

Sup’ENR, la dernière née des écoles d’ingénieurs Si les cours étaient délivrés à Perpignan, le cursus énergétique appartenait jusqu'à présent à Polytech Montpellier. // © U. Perpignan.
Si les cours étaient délivrés à Perpignan, le cursus énergétique appartenait jusqu'à présent à Polytech Montpellier. // © U. Perpignan.
Décryptage

Sup’ENR, la dernière née des écoles d’ingénieurs

Jusqu’à présent département de Polytech Montpellier, Sup’ENR vient d’être habilitée par la CTI (Commission des titres d'ingénieur) à délivrer son propre diplôme d’ingénieur. L’école interne à l’université de Perpignan recrutera ses étudiants via le groupe INSA.

Ma vie d’étudiant en école d'ingénieurs : Greg, de la Martinique à Télécom Saint-Étienne Greg, étudiant à Télécom Saint-Étienne, est président d'Inspire, la Junior-Entreprise de l'école. // © C. Authemayou
Greg, étudiant à Télécom Saint-Étienne, est président d'Inspire, la Junior-Entreprise de l'école. // © C. Authemayou
Portrait

Ma vie d’étudiant en école d'ingénieurs : Greg, de la Martinique à Télécom Saint-Étienne

Avant de rejoindre Télécom Saint-Étienne en 2014, Greg vivait en Martinique. Le jeune homme, passé par une prépa scientifique, a choisi de quitter son île natale pour se former aux métiers du numérique. Avec un objectif : devenir ingénieur-manager.

48 heures chrono dédiées à l’innovation 200 étudiants ont participé aux 48 Heures à Nancy, organisées du 12 au 14 novembre 2015. // © Philippe Bohlinger
200 étudiants ont participé aux 48 Heures à Nancy, organisées du 12 au 14 novembre 2015. // © Philippe Bohlinger
Décryptage

48 heures chrono dédiées à l’innovation

Environ 1.200 étudiants dans le monde ont réfléchi, du 12 au 14 novembre 2015, sur des problématiques d’innovation soumises par des entreprises. Le dispositif à vocation pédagogique "48 Heures pour faire vivre des idées" a été créé il y a 16 ans par l’école d’ingénieurs ENSGSI à Nancy (54).

Attentats à Paris : les étudiants étrangers solidaires Rassemblement à Paris après les attentats du 13 novembre. // © Franck Crusiaux / REA
Rassemblement à Paris après les attentats du 13 novembre. // © Franck Crusiaux / REA
Témoignage

Attentats à Paris : les étudiants étrangers solidaires

Les quelque 36.000 étudiants étrangers ont vécu les attentats du 13 novembre 2015 à des milliers de kilomètres de chez eux. Si certains ont pensé quitter la France pour rejoindre leur foyer, la plupart entendent bien aller au bout de leur cursus, “car il faut continuer d’avancer”.

Ma vie d’étudiant à l’ISAT : Stéphane, à fond la caisse ! Stéphane s’attaque à la pyramide des savoirs, à l’entrée de l’ISAT. // © Delphine Dauvergne
Stéphane s’attaque à la pyramide des savoirs, à l’entrée de l’ISAT. // © Delphine Dauvergne
Témoignage

Ma vie d’étudiant à l’ISAT : Stéphane, à fond la caisse !

Stéphane, 21 ans, est en troisième année à l’ISAT (Institut supérieur de l'automobile et des transports), une école d’ingénieurs spécialisée dans l’automobile implantée à Nevers (58). Autoentrepreneur, il bénéficie d’un cadre adapté pour ses ambitions.

Diplôme d’ingénieur : au fait, c'est quoi l’habilitation CTI ? Lors de son audit, la CTI doit s'assurer que les formations d'ingénieurs répondent toujours à une exigence de qualité et qu'elles s'adaptent aux nouveaux enjeux économiques. // © ISEN, Centrale Paris, ESTP, Alexis Chézière/Grenoble INP. // © 
Lors de son audit, la CTI doit s'assurer que les formations d'ingénieurs répondent toujours à une exigence de qualité et qu'elles s'adaptent aux nouveaux enjeux économiques. // © ISEN, Centrale Paris, ESTP, Alexis Chézière/Grenoble INP. // © 
Décryptage

Diplôme d’ingénieur : au fait, c'est quoi l’habilitation CTI ?

Chaque année, quelque 130.000 étudiants se forment dans les 206 écoles d’ingénieurs que compte la France. Tous ces établissements, qu’ils soient publics ou privés ont un point commun : leurs formations d’ingénieurs ont toutes été accréditées par un organisme indépendant, la CTI (Commission des titres d’ingénieur). Comment est délivrée l’accréditation ? Pour combien de temps ? Quels sont les contrôles effectués sur les écoles ? Letudiant.fr répond aux questions fréquemment posées sur le sujet.

Des élèves ingénieurs au chevet des soins palliatifs Les MIG permettent aux élèves ingénieurs de première année de plancher sur des sujets de société. // © MINES ParisTech - TVaerman
Les MIG permettent aux élèves ingénieurs de première année de plancher sur des sujets de société. // © MINES ParisTech - TVaerman
Décryptage

Des élèves ingénieurs au chevet des soins palliatifs

Dans le cadre de leur formation de première année, 12 élèves ingénieurs de l’école des Mines ParisTech se sont penchés sur un sujet de société : l’organisation des soins palliatifs. Pendant trois semaines, ils ont rencontré des acteurs du secteur hospitalier. En ressortent des solutions très concrètes, qui pourraient être appliquées sur le terrain.

Ma vie d’étudiant à l’INSA Rouen : Jean, quand la chimie opère Jean a rejoint une école d'ingénieurs postbac, l'INSA Rouen, pour "rentrer plus vite dans le vif du sujet, dans le concret". // © Céline Authemayou
Jean a rejoint une école d'ingénieurs postbac, l'INSA Rouen, pour "rentrer plus vite dans le vif du sujet, dans le concret". // © Céline Authemayou
Portrait

Ma vie d’étudiant à l’INSA Rouen : Jean, quand la chimie opère

Originaire de région parisienne, Jean, 21 ans, a rejoint l’école d’ingénieurs INSA Rouen en 2011, attiré par la filière chimie de l’établissement. Aujourd’hui en quatrième année, le jeune homme espère décrocher son premier emploi dans les secteurs de la pharmacie ou de la cosmétologie. En attendant, il savoure ses études et en profite pour “s’ouvrir l’esprit”.

Ma vie d’étudiant à l’ESTACA : Guillaume, la tête dans les étoiles À l’ESTACA, Guillaume a choisi la spécialité espace. // © Delphine Dauvergne
À l’ESTACA, Guillaume a choisi la spécialité espace. // © Delphine Dauvergne
Portrait

Ma vie d’étudiant à l’ESTACA : Guillaume, la tête dans les étoiles

À 22 ans, Guillaume sait déjà qu'il veut travailler dans le domaine de l'espace. C'est pour cela qu'il a choisi de suivre l'un des cursus de l'ESTACA. En quatrième année, il apprécie fortement l’univers de passionnés dans lequel il évolue. Rencontre.