1. Classement 2018 des écoles d'ingénieurs : le top 10 pour entrer par les admissions parallèles
Bancs d’essai

Classement 2018 des écoles d'ingénieurs : le top 10 pour entrer par les admissions parallèles

Envoyer cet article à un ami
À l'ENSTIB, 100 % des intégrés le sont par admissions parallèles. // © Raphaël Helle/Signatures pour l'Etudiant
À l'ENSTIB, 100 % des intégrés le sont par admissions parallèles. // © Raphaël Helle/Signatures pour l'Etudiant

Voici les écoles d'ingénieurs qui ont accueilli en première année du cycle ingénieur la proportion la plus élevée d'élèves issus de BTS (brevet de technicien supérieur), de DUT (diplôme universitaire de technologie), de classe prépa ATS (adaptation technicien supérieur) et de l'université (licence et master 1) à la rentrée 2016.

Une école d’ingénieurs ne s’intègre plus uniquement après avoir effectué une classe préparatoire. La preuve, cette voie ne représente plus que 40 % de leur vivier. Désormais, nombreux sont les établissements ouvrant leurs portes aux élèves titulaires d’un DUT (diplôme universitaire de technologie), d’un BTS (brevet de technicien supérieur) ou d’une licence ou d’un master. Pour les bacheliers hésitant à se lancer dans une formation de cinq ans, un tel parcours offre la garantie d’obtenir un premier diplôme et l’occasion de mûrir un projet professionnel. Ces profils, familiarisés au monde de l’entreprise et à la pratique, sont de plus en plus appréciés. Certaines écoles recrutent la majorité, voire l’intégralité de leurs promotions, via les admissions parallèles, telles que l’ENSTIB, l’EI.CESI et l’EI.CNAM.

Lire aussi : Découvrez tous les résultats de notre palmarès des écoles d'ingénieurs 2018

Taux d’élèves intégrés via les admissions parallèles à la rentrée 2016*
ENSTIB, Épinal 100 %
EI.CESI (1) (accessible à bac) 98 %
EI.CNAM (1) 97 %
ESIPE-MLV, Marne-la-Vallée 96 %
ESIAB, Brest 94 %
Paoli Tech, Corte 89 %
UPSSITECH, Toulouse 86 %
UTT, Troyes (accessible à bac) 78 %
ESBS, Strasbourg 74 %
INP Bordeaux-ENSCBP 72 %

* Écoles qui accueillaient en première année du cycle ingénieur, à la rentrée 2016, la proportion la plus élevée d’élèves issus de BTS, de DUT, de prépa ATS, de l’université (licence et master de première année) et d’autres formations.
(1) Écoles ayant plusieurs sites en France.
Les écoles sont accessibles à bac+2 sauf exception signalée.

Lire aussi : Les meilleures écoles d'ingénieurs dans 10 autres domaines

Zoom sur l’ESIAB

Spécialisée dans l’agroalimentaire, l’ESIAB, école universitaire implantée dans le Finistère, délivre deux diplômes d’ingénieur : l’un en microbiologie et qualité, l’autre en procédés industriels par la voie de l’apprentissage. À la rentrée 2017, tous les élèves intégrés l’ont été par le biais des admissions parallèles : 35 étaient titulaires d’un DUT de biologie appliquée, trois d’un BTS et 26 de licences scientifiques. Très tourné vers l’entreprise, l’établissement encourage le lien entre les étudiants et les industries, en proposant la réalisation de projet d’études et des visites de sites agroalimentaires.