1. Ecoles d'ingénieur : quel niveau pour y entrer ?
Décryptage

Ecoles d'ingénieur : quel niveau pour y entrer ?

Envoyer cet article à un ami
Sommaire du dossier
Retour au dossier Ecoles d'ingénieur : quel niveau pour y entrer ? Combien les études d’ingénieur coûtent-elles ? Ingénieur : école généraliste ou spécialisée ? Ecoles d'ingenieurs : quid des débouchés ? Témoignage : Claire Chatalova, 20 ans, étudiante en deuxième année à CPE Lyon

D’un côté, le titre d’ingénieur a la cote auprès des recruteurs. De l’autre, environ 4 000 places restent vacantes chaque année dans les quelque 220 écoles existantes. Avis aux amateurs…

Mieux vaut avoir un bac S en poche.
 

Plus de neuf élèves ingénieurs sur dix sont dans ce cas. Concernant les écoles après prépa, plus de 80 % des élèves de maths sup-maths spé ont obtenu leur bac avec mention. Reste que la mention bien ou très bien n’est pas forcément requise, si ce n’est pour les établissements les plus cotés.
 

Une trentaine d’écoles après bac recrutent aussi des titulaires du bac STI ou STL

 
Lors des procédures d’admission, ils se retrouvent cependant en concurrence avec les S. Ce qui limite leurs chances de succès… Seuls les INSA (instituts nationaux des sciences appliquées) de Lyon et Toulouse ou PolytechParis UPMC (Université Pierre-et-Marie-Curie) mettent en place des procédures spécifiques pour les bacheliers technos. En prépa, quelques filières – TSI (technologie, sciences industrielles), TPC (technologie, physique-chimie), TB (technologie, biologie) – leur sont aussi réservées. Attention : les places y sont limitées.