1. Quelle école d'art après un bac L ?
Boîte à outils

Quelle école d'art après un bac L ?

Envoyer cet article à un ami
Sommaire du dossier
Retour au dossier Entrer dans une école d’art après un bac L : se préparer dès le lycée Quelle école d'art après un bac L ?

Bacheliers littéraires, différentes écoles d'art vous sont accessibles. Vous vous perfectionnerez, expérimenterez et développerez votre propre pratique artistique. Reste que pour y être admis(e), il vous faudra réussir la sélection, rude. Et si une année de prépa permet d'apprendre la technique, rien ne séduira plus le jury qu'une vraie démarche créative.

Les Beaux-Arts de Paris

L'ENSBA (École nationale supérieure des beaux-arts de Paris) forme en cinq ans au diplôme national supérieur d'art plastique (DNSAP). "La plupart des gens intègrent après une prépa. Si l'on n'a pas eu de pratique artistique approfondie jusque-là, cela permet d'apprendre les techniques", souligne Juliette.

Cette ancienne élève des Beaux-Arts — qu'elle a intégrés directement après le bac – a fait partie des jurys d'admission à l'école. Une présélection, sévère, se fait sur les travaux présentés par les candidats.

"Il faut arriver avec un travail déjà affirmé, et présenté avec soin. Le jury attend aussi d'y déceler une étincelle personnelle : il ne faut pas que cela se résume à une compilation des exercices de l'année réalisés en prépa." Ceux qui auront passé cette étape sont conviés à un entretien. "C'est ce moment déterminant où l'on présente et soutient son dossier ; le jury évalue la motivation de l'étudiant, et s'il saura profiter des Beaux-Arts."

Avoir une démarche créative. "Les Beaux-Arts offrent un terrain qui permet d'expérimenter des choses, de s'épanouir, mais à condition d'être déjà assez sûr d'avoir une démarche créative. Et de pouvoir travailler de façon autonome, estime Amélie, passée par l'ENSBA.

Même s'il faut rendre des comptes, l'équipe pédagogique n'est pas là pour demander des exercices ou donner des idées. Il faut être déjà en capacité de profiter au mieux de ce qu'offrent les Beaux-Arts : du temps, du matériel, de l'espace et des conseils."

Les écoles nationales, régionales et municipales d'art

Partout en France, plus d'une cinquantaine d'écoles d'art proposent soit un cycle court (trois ans), sanctionné par le DNAT (diplôme national d'arts et techniques), soit un cycle long, qui consiste en une formation sanctionnée au bout de trois ans par le DNAP (diplôme national d'arts plastiques) puis, après deux années supplémentaires, par le DNSEP (diplôme national supérieur d'expression plastique).

Les Arts déco et les Ateliers

Vous pouvez vous diriger vers les métiers qui mêlent industrie, art, communication. Il existe deux écoles nationales supérieures d'arts appliqués : l'ENSAD (École nationale supérieure des arts décoratifs) et l'ENSCI (École nationale supérieure de création industrielle), qui forment des créateurs industriels, c'est-à-dire un peu artistes, un peu ingénieurs. La création est ici mise au service de la fabrication de produits.

Pour plus d'informations sur les écoles d'art, leurs concours d'entrée et leurs prépas, consultez nos dossiers "Comment intégrer une école d'art ?" et "Art : comment choisir votre formation".

Les écoles d'arts appliqués

Il existe également des écoles qui permettent de préparer des diplômes des métiers d'art (DMA) et des BTS arts appliqués. Mais, après un bac L, pour postuler à l'un de ces établissements, vous devrez faire un an de MANAA (mise à niveau en arts appliqués).

Parmi les écoles qui préparent ces diplômes, les cinq écoles supérieures des arts appliqués sont les plus connues :

l'école Boulle, pour ceux qui se destinent aux métiers de l'ameublement et de l'architecture intérieure ;

l'ESAIG (École supérieure des arts et industries graphiques Estienne), axée sur les métiers de l'édition et de l'imprimerie ;

l'ESAAD (École supérieure des arts appliqués Duperré), si vous vous intéressez au design de mode et d'environnement ;

l'ENSAAMA (École nationale supérieure d'arts appliqués et des métiers d'art), dite "école Olivier-de-Serres", où les formations proposent des matières comme communication visuelle et audiovisuelle, architecture d'intérieur et environnement, la conception de produits, l'aménagement du cadre de vie.

- enfin, l'École supérieure des arts appliqués et du textile (ESAAT), basée à Roubaix (les quatre autres sont à Paris), est la seule école d'arts appliqués en France à associer une formation textile à la formation artistique.

À consulter aussi

Est-ce que je peux, avec un bac L ?
Avec mon bac L : est-ce que je peux réussir en droit ?
J'ai fait un bac L : la sociologie est-elle réservée aux bacheliers ES ?
Quel BTS après un bac L ?
Bac L : je suis fort en langues, quelles études postbac ?

La fac après mon bac L
Après un bac L : l'orientation à la fac
Après un bac L : l'université, c'est comment ?
Après un bac L, puis-je suivre des études d'art à la fac ?

Quoi d'autre, après mon bac L ?
Après un bac L : que faire si je ne veux pas aller à la fac ?
Quelle insertion professionnelle après un bac L ?