Dossier : Écoles d’informatique : des embauches assurées

Quels sont les débouchés ?

La crise ? Connais pas pour les diplômés bac + 4 ou bac + 5 en informatique, qui se placent aujourd’hui sans difficultés sur le marché de l’emploi. De plus, s’ils sortent d’une école d’ingénieurs, ils voient leur évolution de carrière assurée.

Vous l’aurez compris, pas de problème d’insertion professionnelle pour les informaticiens. Le taux d’emploi des jeunes diplômés 2006 des secteurs informatique, télécommunications, technologies multimédias atteint 90 % un an après la fin de leurs études, contre 75 % chez l’ensemble des jeunes diplômés, selon l’APEC (Agence pour l’emploi des cadres). La moitié d’entre eux trouvent un emploi en moins d’un mois. Neuf sur dix sont cadres. Cerise sur le gâteau : le salaire moyen brut annuel du premier emploi atteint 30 000 euros et peut grimper jusqu’à 40 000 euros pour les formations les plus cotés, comme celle de Télécom ParisTech.
Architecte des systèmes d’information, développeur, ingénieur intégration, chef de projet, consultant… : les métiers sont plus divers qu’on ne croit. Tout comme les domai­nes d’activité. Présentes partout, l’informatique et les TIC permettent de travailler aussi bien dans l’automobile et l’aéronautique que dans la santé. Même si c’est toutefois dans le développement de logiciels et les réseaux que le plus grand nombre d’offres d’emploi se concentrent actuellement.

Sylvie Lecherbonnier

Sommaire du dossier
 

blog comments powered by Disqus



TROUVER UNE FORMATION

Annuaire de l'enseignement supérieur

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...

Annuaire de l'alternance

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...

Les palmarès de l'Etudiant

Les études par spécialité


Les établissements à la une

Zoom sur

Voir toutes les fiches







Les écoles en mots clés

ecole architecture ecole informatique ecole beaux arts  ecole hotellerie ecole audiovisuel ecole journalisme ecole gestion  ecole esthetique