1. Quelles sont les différentes catégories d’écoles ?

Quelles sont les différentes catégories d’écoles ?

Envoyer cet article à un ami
Sommaire du dossier
Retour au dossier Quelles sont les différentes catégories d’écoles ? Écoles privées : quels sont les autres critères pour choisir ? Où suivre des formations en apprentissage ? Quelles sont les écoles accessibles sans le bac ? Quelle est l’offre dans les écoles en matière de troisième cycle ? Comment intégrer les « grandes » écoles spécialisées ? LES CONSEILS DE L'ETUDIANT

Du privé hors contrat au public en passant par le privé sous contrat, les écoles spécialisées sont plurielles.

Les écoles publiques

De la Femis à Louis-Lumière en passant par l’ENSAss (École nationale d’assurances), il existe bon nombre d’écoles publiques. Leurs avantages ? Outre des frais de scolarité limités, le contrôle de l’État assure à toutes une qualité minimale et une équivalence officielle.

Les écoles privées sous contrat

Les écoles privées sous contrat ont des programmes contrôlés par l’Éducation nationale. Leurs enseignants sont formés et inspectés de la même façon que dans le public. Grâce aux subventions de l’État, les frais de scolarité sont modérés : par exemple, de 300 à 900 euros par an en BTS.

Les écoles privées hors contrat

Les établissements privés hors contrat sont, quant à eux, des institutions pour lesquelles l’État ne vérifie ni les compétences du corps professoral, ni les programmes, ni les méthodes pédagogiques employées. Pour subsister, ces institutions s’appuient sur des frais de scolarité beaucoup plus élevés : environ 4 500 euros par an en BTS.

Les écoles consulaires
Les nombreuses écoles consulaires sont quant à elles rattachées aux chambres de commerce et d’industrie (CCI). C’est, par exemple, le cas d’HEC, rattachée à la Chambre de commerce et d’industrie de Paris (CCIP), de Sup’infocom, qui dépend de la CCI de Valenciennes…