1. Ma vie d'étudiante en Suisse : à Glion, Oriane découvre les métiers de l'hôtellerie
Portrait

Ma vie d'étudiante en Suisse : à Glion, Oriane découvre les métiers de l'hôtellerie

Envoyer cet article à un ami
Sur le campus de Glion, Oriane fréquente des étudiants de nationalités différentes. // © Christophe Chammartin/Rezo.ch pour l'Etudiant
Sur le campus de Glion, Oriane fréquente des étudiants de nationalités différentes. // © Christophe Chammartin/Rezo.ch pour l'Etudiant

Pour poursuivre ses études à l’étranger après le bac, Oriane s’est inscrite en Bachelor en management hôtelier de l’institut Glion. Cette école suisse, réputée, est située dans le village éponyme près du lac Léman.

Intéressée par le milieu de la restauration et passionnée de voyages, Oriane, 18 ans, avait envie de continuer ses études à l'étranger après son bac ES. Elle a choisi la formation de Bachelor en management hôtelier de Glion Institut de hautes études, en Suisse. "J'aime le contact avec les clients. L'hôtellerie est un secteur en pleine expansion et qui permet de rencontrer des personnes de tous les horizons, de tous les pays", justifie-t-elle. La répu­tation internationale de Glion a achevé de la convaincre. "J'ai préféré aller sur le campus du village de Glion plutôt que sur celui de Bulle, car les promotions y sont plus petites", ajoute-t-elle.

Un campus avec vue panoramique

L'école d'Oriane est située à 700 mètres d'altitude, et fait face aux Alpes suisses et françaises, avec "une vue magnifique sur le lac Léman". La jeune fille admet "se sentir un peu coupée du monde" sur ces hauteurs ­isolées. "Nous sommes dans une petite bulle, sur un campus à l'américaine. Les logements étudiants sont répartis dans tout le village, qui est petit mais pentu. Nous sommes obligés de prendre une navette pour faire les trajets entre l'école et l'hébergement", décrit-elle.

Oriane habite dans un ancien hôtel racheté par l'école et partage sa chambre avec une étudiante norvégienne. "L'école ­fait en sorte de placer dans les chambres des étudiants de nationalités différentes. Elle privilégie le mélange des cultures. Les premiers jours, c'était difficile de ­communiquer tout le temps en anglais, mais mon niveau a vite décollé !" confie-t-elle. Le campus accueille des étudiants francophones, italiens, allemands... mais aussi chinois !

Pour étudier dans cette école ­privée, Oriane a payé environ 35.000 € le premier semestre. Ce montant inclut le logement et les repas servis à l'école. Le programme entier coûte 173.595 €. Ce sont ses pa­rents qui financent sa scolarité, mais l'étudiante participe un peu en travaillant dans des hôtels pendant les vacances. "La vie est très chère en Suisse, un repas au restaurant coûte environ 28 €", précise-t-elle.

Lire aussi : Ma vie d'étudiante en design à Zurich : la Suisse, l'autre pays d'Anaïs

Pour sortir, direction Montreux !

La vie étudiante est limitée dans le village : "Nous nous retrouvons parfois dans un kebab mais, le reste du temps, nous nous rendons à Montreux [la ville la plus proche], en empruntant les navettes affrétées par l'établissement ou un taxi. Nous pouvons aussi descendre en train à crémaillère ou en funiculaire", relève Oriane. À Montreux, au bord du lac Léman, les étudiants vont souvent à la boîte de nuit Le Black Pearl. Les baignades, l'été, et le marché de Noël, l'hiver, animent la station. Le décor bucolique autour de Glion permet à la jeune fille de faire de la randonnée et de la photographie.

Une école internationale

Les cours, dispensés en anglais, ont généralement lieu de 8 heures à 17 heures, et une grande pause est prévue le midi. "Je travaille au maximum deux heures le soir. Nous avons des examens toutes les quatre semaines et nous menons de nombreux projets en groupe", indique l'étudiante.

Le premier semestre est facturé plus cher que les suivants, car il est consacré à la découverte des différents postes de management dans un restaurant. "Service, cuisine, housekeeping, front office... Nous apprenons comment ma­nager un restaurant, travailler en équipe, gérer les stocks de linge, les prix", illustre la jeune fille. Si Oriane a choisi cette formation suisse, c'est aussi parce que "les cours sont basés sur la pratique dès le début".

Le Bachelor en trois ans et demi va permettre à l'étudiante de beaucoup voyager. "L'école est internationale et a un campus à ­Londres, précise-t-elle. Nous pouvons aller y étudier un semestre. Ensuite, nous devons faire deux semestres de stages et ils peuvent se dérouler à l'étranger." Un moyen supplémentaire de partir à la découverte du monde.

AVANT DE PARTIR...

Toute personne qui souhaite séjourner en Suisse doit disposer d'une assurance-maladie, condition pour obtenir une autorisation de résidence sur le territoire. Dès que vous avez reçu la lettre d'admission de l'établissement helvétique, vous pouvez entamer les démarches afin de souscrire une assurance santé complémentaire en France. Attention, le contrat doit prévoir des garanties de couverture et de rapatriement suffisantes sinon vous risquez de vous voir refuser l'autorisation.
La Suisse ne fait pas partie de l'Union européenne, mais les étudiants n'ont pas besoin de visa. Pour entrer dans le pays, une carte d'identité ou un passeport suffisent. La Suisse ne fait plus partie des pays participant au programme d'échanges Erasmus+ depuis 2014. Une solution transitoire a été mise en place mais elle pourrait être révisée.

Aller-retour
L'aller-retour en train Paris-Montreux via Lausanne ou Genève coûte 200 € environ. Le voyage dure cinq heures. Il est aussi possible de prendre un vol pour faire Paris-Genève (une heure). L'aller-retour coûte environ 90 €.

SUR PLACE...

Budget
1 € = 1,07 franc suisse.

Se déplacer
Un aller-retour Glion-Montreux en taxi partagé à trois coûte environ 9 € par personne. À Montreux, des bus électriques sillonnent la ville. Un ticket à tarif jeune coûte 2,25 €.

Se loger
Le site Comparis.ch permet de chercher un logement en comparant les loyers.
Pour trouver une colocation : www.students.ch.
Autres sites d'immobilier :
- www.homegate.ch
- www.newhome.ch
- www.anzeiger.ch.
À la location du logement, vous devrez verser un dépôt de garantie, qui peut s'élever jusqu'à trois mois de loyer. Les logements situés dans la région du lac Léman sont parmi les plus chers de Suisse. Un studio se loue entre 400 et 800 € par mois, charges comprises ; un trois-pièces, entre 600 et 1.200 €.

Adresses utiles
- le site de l'ambassade de France en Suisse : consulter la rubrique "Venir étudier en Suisse".
- le site de la Conférence des recteurs des universités suisses (systèmes d'admission, bourses...)

Bons plans à Montreux :
- www.mymontreux.ch.