Dossier : Le banc d'essai des écoles de mode

Les écoles de mode qui ont la cote

Quelle école de stylisme-modélisme vous sera le plus adaptée ? Où avez-vous le plus de chances de réussir votre BTS design de mode ? Coût, diplôme préparé, nombre de concours remportés par les élèves, jugements des pros, taux de réussite au BTS… l'Etudiant a passé au crible les 73 formations spécialisées du secteur pour vous aider à choisir votre futur établissement en toute connaissance de cause.

Après des études au Studio Berçot, Isabelle Marant a connu le succès en lançant sa propre marque en 1994, et a ouvert, depuis, quatre boutiques au cœur de Paris. Ce type de parcours, beaucoup en rêvent. Et nombreux sont les étudiants qui s'inscrivent dans des écoles de mode dans l'espoir de caresser la même réussite. Mais, comme le dit la créatrice Chantal Thomass, "les écoles ne peuvent pas sortir 500 stylistes connus chaque année".

Esmod // © EsmodCréée en 1841, Esmod, présente dans cinq villes en France (ici à Paris) et dans 15 pays, est la plus citée par les stylistes et créateurs. // © Esmod.


Heureusement, les formations de styliste-modéliste préparent à de nombreux métiers : chef de produit, acheteur, styliste pour les magazines... "La mode emploie 45.000 personnes", nous apprend Pierre Mocho, président de la Fédération du prêt-à-porter féminin. Et d'ajouter avec sagesse : "Mais avant de se lancer, il faut plusieurs années de formation."

Pour vous aider à choisir votre école, nous avons demandé, pour la sixième année, à des professionnels de la mode de nous citer leurs écoles préférées et celles d'où venaient leurs derniers recrutés. Nous avons également comptabilisé les nominations aux concours de mode les plus prestigieux, afin de connaître l'origine des nominés, et donc les écoles qui forment les étudiants les plus créatifs.

L'Esmod, la plus citée

Quelles sont les meilleures écoles selon les stylistes et créateurs qui travaillent actuellement dans la mode ? D'après notre enquête, une quinzaine d'écoles sortent du lot. L'indétrônable Esmod est encore cette année la plus citée. Créée en 1841, elle est présente dans 15 pays. Même si les pros lui reprochent souvent de trop grosses promotions (plus de 300 diplômés chaque année), l'Esmod reste une valeur sûre, grâce à une pédagogie qui a fait ses preuves.

L'école Duperré, pour son ouverture culturelle

Juste derrière, l'ESAA Duperré a une approche bien différente. Très sélective (seuls 64 élèves décrochent leur BTS – brevet de technicien supérieur –, chaque année), cette école publique est moins reconnue pour sa technique que pour la créativité de son enseignement.

Malgré ses petites promotions (55 diplômés par an) et sa jeunesse (1988), l'Atelier Chardon-Savard, lui, est souvent cité pour l'excellence de son enseignement technique. Le Studio Berçot, qui diplôme 90 étudiants par an, reste aussi un des préférés des créateurs, comme Chantal Thomass, la célèbre créatrice de lingerie, qui loue "l'inventivité de ses étudiants".

L'ECSCP, au top pour la haute couture

L'ECSCP (École de la chambre syndicale de la couture parisienne), installée dans des locaux flambant neufs à deux pas de la Bourse, continue d'être fortement citée. L'établissement, dont sont issus Yves Saint Laurent, Issey Miyake et André Courrèges, reste le numéro un pour la haute couture. Autre formation qui est toujours une référence : le programme de création de l'IFM, accessible après un bac+4. LISAA est très apprécié des professionnels, notamment pour sa formation en textile. C'est le cas également d'établissements comme Formamod ou l'école de Condé.

Mais quel que soit votre choix définitif, Chantal Thomass prévient : "Dans tous les cas, il faut vraiment être très motivé et ­travailleur, car, des idées, il y en a partout, mais c'est le travail et la motivation qui font la ­différence."

 
Pensez aussi au management de la mode

À côté des formations en stylisme-modélisme, axées sur la création et la couture, il existe, souvent dans les mêmes écoles, des formations au marketing et au management de la mode qui vous prépareront aux métiers d’acheteur, de chef de produits et au développement des ventes. Elles commencent souvent à bac+2. Par ailleurs, plusieurs écoles de commerce proposent des spécialités en marketing du luxe (INSEEC, EDC, ISG, ISC, SKEMA, etc.).

Banc d'essai écoles de mode
Découvrez aussi l'avis des professionnels sur les écoles de mode
À consulter aussi

POUR CHOISIR VOTRE FORMATION DANS LA MODE :
- Écoles de mode : le choix des pros
- Le guide des études dans la mode.
- Mode : 5 questions sur les écoles et les formations.

POUR DÉCOUVRIR LES MÉTIERS DE LA MODE :
- Le guide des métiers de la mode.
- Travailler dans la mode : il n'y a pas que les styliste.
POUR TROUVER UN EMPLOI DANS LA MODE :
- Des jeunes diplômés d'écoles de mode témoignent.
- Des responsables d'écoles de mode vous conseillent.
- Vidéo - Entretien de recrutement dans la mode : les conseils d'un pro.

Sophie de Tarlé

Sommaire du dossier
 

blog comments powered by Disqus



TROUVER UNE FORMATION

Annuaire de l'enseignement supérieur

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...

Annuaire de l'alternance

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...

Les palmarès de l'Etudiant

Les études par spécialité


Les établissements à la une

Zoom sur

Voir toutes les fiches






Les écoles en mots clés

ecole architecture ecole informatique ecole beaux arts  ecole hotellerie ecole audiovisuel ecole journalisme ecole gestion  ecole esthetique