1. Tim Dup, étudiant en communication, prend le train de la musique en marche
Portrait

Tim Dup, étudiant en communication, prend le train de la musique en marche

Envoyer cet article à un ami
Tim Dup, étudiant en communication et chanteur promis à un bel avenir. // © Diane Sagnier
Tim Dup, étudiant en communication et chanteur promis à un bel avenir. // © Diane Sagnier

IL VA FAIRE LA UNE. Il fait partie de ceux qui ouvrent grands les yeux et les oreilles et s'inspire de son quotidien pour le transcender en chansons. Originaire de Rambouillet, entre forêt et bitume, Tim Dup, 22 ans, combine études de communication et concerts.

Début février 2017, alors qu’il rentre tout juste d’un concert au Roudour de Morlaix (29), une Bretagne qu’il affectionne, Tim enchaîne avec les Trois Baudets, dans le Paris de Pigalle. Il y a un peu plus de deux ans, c’est là que tout a commencé pour cet étudiant troubadour. Tim est alors en troisième année de licence de sciences sociales à la Sorbonne quand il se met à égrener son piano voix dans les bistrots parisiens. "Je voulais partager mes chansons avec des gens. Puis j’ai contacté les Trois Baudets pour une scène découverte. J’ai participé à trois soirées. Pendant l’une d’elles, un producteur d’une maison de disques était là et a beaucoup aimé. Cela s’est fait un peu par hasard."

Test : Êtes-vous fait(e) pour être artiste ?

Une approche débridée de la musique

Pour comprendre cette soudaine trajectoire, il faut remonter à la source, au cœur de ses premiers cours de piano à l’âge de 7 ans. Le garçon sort des cases très rapidement. Du classique à l’improvisation. "Ma prof a vite compris que j’étais un peu flemmard et que je me détournais facilement des règles. Typiquement, je pense que si j’avais fait le conservatoire, j’aurais arrêté la musique. Le fait de m’ouvrir à d’autres styles musicaux faits d’intuition et de spontanéité m’a donné envie ensuite de composer." Une approche débridée de la musique sans contraintes, avant sa première chanson composée en 5e pour son "amoureuse de l’époque". Le chant ? Il ne peut l’expliquer. "Difficile de trouver dans ma mémoire cette bascule qui fait que j’ai eu envie de chanter en m’accompagnant au piano."

Plus de 200.000 vues sur le Net

Cette bascule, il la doit peut-être à ce train qu’il a pris chaque matin, pendant cinq ans, pour se rendre au lycée, puis à la Sorbonne. Jusqu’au jour où il a sorti son carnet pour écrire "TER Centre" le temps d’un trajet, le long de cette ligne qui relie Chartres à Montparnasse en passant par Rambouillet. Un titre puis un clip qui enregistre aujourd’hui plus de 200.000 vues sur la toile, pour un premier EP intitulé "Vers les ours polaires" dévoilé à l’été 2016.

"J’ai dû mûrir tout cela au fil de mes trajets. Un peu comme une bulle qui se gonfle et qui éclate un soir sur le retour. Il y avait plein de visages, des regards, des ambiances. J’ai découvert que j’aimais cette manière d’écrire. Un peu brute. Il y a des mots un peu plus ingrats, du second degré, mais j’aime bien quand l’émotion de l’écriture est palpable car elle est sincère."

Les études et/ou la chanson ?

Tim est désormais étudiant en communication au CELSA. Il est aussi à l’affiche de nombreuses SMAC (scènes de musiques actuelles) de France. Sa plume est vive, sensible et mélancolique, pour un univers qui mélange habilement électro, hip-hop et chanson française. "Il y a tout pour me faire arrêter les études, mais pour le moment je continue. Cela me permet de garder les pieds dans une certaine réalité", assure Tim qui bénéficie d’un aménagement de son planning. L'étudiant est conscient qu’il devra faire un choix. À la veille de sa première participation au Printemps de Bourges. À l’aube, surtout, de son premier album prévu pour la rentrée 2017.

Où voir Tim Dup sur scène en 2017 ?

02.03 - Esch-sur-Alzette - Le Rockhal (Luxembourg)
03.03 - Villeneuve-la-Garenne - Virtuoz Club
08.03 - Grenoble - Festival Holocène
09.03 - Arles - Le Cargo de Nuit
10.03 - Avignon - Les Passagers du Zinc
29.03 - Rennes - L'Antipode (Piano Day)
30.03 - Nantes - Festival Variations / Le Lieu Unique
31.03 - Châteaulin - Run Ar Puns
18.04 - Bourges - Printemps de Bourges
29.04 – Rambouillet – L’Usine à Chapeaux