1. Le collège de droit de Toulouse 1 : une sélection à partir de la L2
Bancs d’essai

Le collège de droit de Toulouse 1 : une sélection à partir de la L2

Envoyer cet article à un ami
Sommaire du dossier
Retour au dossier L’académie de droit d’Aix-Marseille : vers un diplôme de hautes études juridiques et politiques L’école de droit de la Sorbonne (Paris 1) : pas de sélection en licence Le collège de droit de Paris 2 : une année à l’étranger L’Ecole de droit de Paris 11 : un double diplôme franco-anglais Le collège de droit de Toulouse 1 : une sélection à partir de la L2 Le collège de droit de La Réunion : deux ans d’avance L’Ecole de droit de Lyon 3 : un concours d’entrée au niveau M1 Le collège de droit de Montpellier 1 : des séminaires en mai et en juin

C’est tendance ! Les universités ouvrent désormais des collèges de droit au niveau licence ou master, réservés aux meilleurs étudiants. Une poignée de privilégiés, sélectionnés sur leurs résultats scolaires ou universitaires, qui bénéficient de cours complémentaires pour atteindre rien moins que… l’excellence ! Tour d’horizon des collèges de droit (appelées aussi parfois écoles de droit) et de leurs exigences.

La sélection à l’entrée du collège de droit de l’université de Toulouse débute en L2. "Le droit étant une matière nouvelle, nous avons la volonté d’accueillir tous les bacheliers, et d’offrir à ceux qui s’en sortent le mieux, et qui sont volontaires, la possibilité d’intégrer le collège de droit", explique Lycette Corbion, la directrice.
 

Une double mention requise

 
Le nombre de places n’est donc pas limité., mais réservé aux meilleurs : ceux qui ont obtenu leur L1 avec deux mentions assez bien (une chaque semestre) ou une mention bien ou très bien, sur un semestre. Il existe également des possibilités d’admissions en L3 (pour ceux qui cumulent, par exemple, 3 mentions assez bien, sur 4 semestres).
 

Objectif concours

 
Le collège accueille les étudiants pendant 3 ans durant lesquels ils préparent une L2, une L3 et un M1 de droit, tout en suivant des cours complémentaires. Ces cours débouchent sur un DU (diplôme d’université). Ils représentent environ 30 heures par semestre en L2 : 15 heures de TD et 15 heures de méthodologie, qui laissent place, en L3 à des séminaires et/ou des conférences de culture générale.

En M1, les étudiants suivent des cours de culture juridique générale. "Nous souhaitons que les étudiants lisent les grands auteurs du droit", explique Lycette Corbion. A terme, le collège de droit pourrait continuer jusqu’en M2. Son objectif principal est de préparer les étudiants aux grands concours du droit (IRA, ENA, école de la magistrature) ainsi qu’à l’examen d’entrée à l’Ecole du barreau.


Le collège de droit de Toulouse 1 en bref

Nom - Date d'ouverture - Durée Diplômes préparés Heures de séminaires ou conférences supplémentaires par an Mode de sélection Nombre de places Coût supplémentaire aux frais universitaires
Collège de droit de Toulouse 1 -
Septembre 2010 -
3 ans
L2, L3 et M1 + DU 60 h en L2, 15 h en L3, 15 à 20 h en M1 Deux mentions assez bien en L1 (ou une mention bien ou très bien) ; sur dossier Une centaine par promo 50 € par an pendant 3 ans pour le DU (soit 150 €)