1. Quels sont les débouchés ?
Coaching

Quels sont les débouchés ?

Envoyer cet article à un ami
Sommaire du dossier
Retour au dossier Quel bac vaut-il mieux avoir ? Comment choisir sa fac ? Où vont les étudiants pour faire un M1 ? Quelles sont les facs les plus expertes ? Comment choisir ses options ? Dans quel cas opter pour un DUT carrières juridiques ? Comment réussir ses études ? "Gagner des points en bossant les TD" Quels sont les débouchés ? Quel est le meilleur cursus pour devenir juge ?

Les études de droit mènent à tout, c’est bien connu. À condition de travailler très régulièrement et d’acquérir la tournure d’esprit bien particulière des juristes.

"L’immense avantage du droit est qu’il mène à un vivier de professions réservées aux juristes", précise d’emblée Serge Slama, maître de conférences en droit public à l’université d’Évry-Val-d’Essonne. C’est le cas de plusieurs métiers à l’accès réglementé (conditionné par l’obtention d’un diplôme de droit), en fait les plus emblématiques du secteur judiciaire : magistrat, avocat, huissier, notaire. "Ces métiers du droit restent très demandés par les étudiants, observe Agnès Louis-Pécha, assesseur du doyen chargée de la formation à l’UFR (unité de formation et de recherche) d’économie, de droit et gestion de l’université de Bretagne Occidentale. Leur succès est sûrement lié à l’image du métier et à la sécurité que cela représente. Cependant, il semblerait que les conditions dans lesquelles débutent les jeunes avocats commencent à faire peur, et les étudiants s’orientent aujourd’hui plus volontiers vers le notariat, qui leur semble plus sécurisant."

D’autres fonctions, si elles n’exigent officiellement pas une spécialité de droit, sont de fait systématiquement occupées par des juristes. Les carrières de la fonction publique hospitalière, de la police, de l’administration pénitentiaire et, de manière plus générale, les postes administratifs sont ainsi largement destinés aux diplômés en droit. Enfin, les juristes rivalisent en entreprise avec d’autres profils, notamment dans les services juridiques et les ressources humaines…

"Le droit est très formateur, donne un bagage de lecture, de compréhension et de rigueur apprécié dans presque tous les secteurs", résume Serge Slama. "Ce qui fait que les études de droit sont si passionnantes, conclut Agnès Louis-Pécha, c’est qu’elles sont ouvertes sur une multitude de champs : l’environnement, la protection de l’enfance, le droit pénal, les relations internationales… Chacun peut s’y retrouver." Reste qu’une fois engagé dans des études de droit, vous aurez intérêt à poursuivre jusqu’au master 2. Car vous risquez de subir une déqualification en vous présentant sur le marché du travail avec une seule licence généraliste ou un master 1.


Les métiers du droitPOUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Les métiers du droit", par Débora Fiori.