1. Licence de droit : cinq conseils pour réussir sa rentrée en première année
Coaching

Licence de droit : cinq conseils pour réussir sa rentrée en première année

Envoyer cet article à un ami
Un amphi d'étudiants en licence 1 de droit à l'université Versailles–Saint-Quentin (septembre 2014). // © Camille Stromboni
Un amphi d'étudiants en licence 1 de droit à l'université Versailles–Saint-Quentin (septembre 2014). // © Camille Stromboni

Qui de mieux qu'un ancien étudiant en droit pour donner des conseils aux petits nouveaux de licence ? Rémi Raher, auteur d'un ouvrage sur le sujet et chargé d'enseignement à l'université de Nantes, vous livre ses astuces pour réussir votre entrée à la fac.

"C'est dans l'échange avec les autres qu'on trouve la meilleure option pour soi-même." C'est en partant de cette conviction que Rémi Raher, auteur de "Chronique d'un étudiant en droit, mes conseils pour obtenir votre L1 (en y prenant du plaisir)" s'est décidé à publier son témoignage. À la rentrée, "chaque étudiant doit avant tout se poser les bonnes questions pour trouver les méthodes qui lui conviennent et comprendre ce que les professeurs attendent de lui." Vous voilà prévenu...

1. Savoir pourquoi on est là

Cela peut sembler évident et pourtant... "Certains étudiants s'inscrivent en droit parce qu'ils pensent que l'université, c'est facile... Ils font fausse route !", clame Rémi Raher. La quantité de travail exigée est "très importante", insiste-t-il.

Autre idée reçue : "Le droit mène à tout". "Les études de droit demandent un réel investissement et un intérêt profond pour la chose juridique, sous peine de s'ennuyer." L'enseignant met donc en garde les étudiants sur les débouchés : "Ces derniers sont certes nombreux (ressources humaines, gestion, concours d'avocat ou de juge...), mais ne vous imaginez pas que toutes les portes vous seront ouvertes sur simple présentation de votre diplôme".

2. Être plus méthodique qu'encyclopédique

Comment démarrer sa première année de droit dans les meilleures conditions ? "Il est très important de comprendre ce qu'on attend de vous", explique, pédagogue, Rémi Raher. Et contrairement à ce que pensent de nombreux étudiants, il est plus important d'être méthodique qu'encyclopédique. "Un bon étudiant en droit doit faire preuve de rigueur et d'esprit de synthèse, tout en sachant ordonner clairement et rédiger agréablement ses idées. La vraie vie ne ressemble pas à la série "The Good Wife" : vous ne gagnerez aucun procès en vous souvenant soudainement d'un arrêt oublié de tous", sourit-il.

En outre, pour travailler la méthodologie, appuyez-vous sur vos chargés de TD ! "Ils font souvent peur, alors que ce sont de précieux alliés pour progresser."

Lire aussi : Université : 7 conseils méthodo pour partir du bon pied et ne pas décrocher

3. Assister à la réunion de pré-rentrée

À l'université, vous serez autonome, ce qui signifie que vous devrez aller à la pêche aux informations, notamment à la réunion de pré-rentrée. "Ce moment du défilé des profs est très utile, assure Rémi Raher. Chacun vient se présenter et présenter sa matière. C'est très utile pour choisir ses enseignements optionnels et obtenir des informations sur la notation."

4. Tester différentes méthodes

L'ancien étudiant en droit conseille de profiter de la semaine de la rentrée, moins chargée que les autres, pour prendre de bonnes habitudes en termes d'organisation et tester différentes méthodes. Dois-je prendre mes notes à la main ou sur ordinateur ? M'asseoir tout devant ou au milieu de l'amphi ? "Il n'y a pas une bonne façon de faire, souligne Rémi Raher. L'important est de trouver celle qui vous convient."

Profitez également des premières semaines pour tester les cours. "La réunion de pré-rentrée est une mise en bouche mais elle ne suffit pas", met en garde l'enseignant.

5. Et sinon, comment s'habiller ?

Le dernier conseil porte sur votre tenue vestimentaire. Un sujet superficiel ? Peut-être... mais on y pense tous le jour de la rentrée. Rémi Raher se souvient ainsi d'étudiants arrivant "déguisés" en avocats. "Ce n'est franchement pas utile, rit-il. Vous aurez largement le temps de porter des cravates ou des tailleurs pendant votre carrière. Et cela n'aura aucune influence sur vos notes !" En matière de style vestimentaire, restez-vous-mêmes, c'est encore la meilleure chose à faire.