1. Sciences po Rennes selon son directeur, Patrick Le Floch
Interview

Sciences po Rennes selon son directeur, Patrick Le Floch

Envoyer cet article à un ami

Classez ! Les inscriptions au concours commun des 6 IEP de province (Aix, Lille, Lyon, Strasbourg, Rennes, Toulouse) sont ouvertes dès le mois de mars. Votre mission si vous postulez ? Remplir le dossier en ligne en classant les instituts par ordre de préférence. Comment faire son choix ? Outre la proximité et la réputation de l’IEP, il faut prendre en compte les spécificités de chacun des établissements. Pour cela, nous avons donné la parole aux 6 directeurs. Chacun vous donne les points forts de leur institut, mais aussi ses faiblesses.

Patrick-le-Floch_directeur-de-Sciences-po-RennesPatrick Le Floch a pris la tête de Sciences po Rennes en 2009. Le directeur revient sur les caractéristiques de son établissement.

 
LES POINTS FORTS
 

Les concours administratifs

"Nous avons de excellents résultats aux concours administratifs dans la filière fonction publique (EHESP - école des hautes études en santé publique, INET - Institut national des études territoriales, etc.). Pour l’ENA, une nouvelle équipe, avec un de mes collègues de la Cour des Comptes, s’occupe de la préparation et impulse un nouveau souffle."

La filière éco-fi

"Notre section éco-finance est très dynamique, avec notamment deux professeurs de gestion recrutés récemment. A la sortie, les étudiants ont une bonne intégration sur le marché du travail."

La recherche

"Même si nous n’avons pas d’école doctorale, certains étudiants peuvent poursuivre leurs études dans la recherche en rejoignant le CRAPE (centre de recherche administratives et politiques), laboratoire rattaché au CNRS et à l'université Rennes 1 [université de rattachement de l’IEP]. Nous avons aussi la possibilité d’impliquer ces chercheurs dans nos cours."

 
LES POINTS FAIBLES
  

La taille

"Nous sommes trop petit. Nous nous battons pour accroître la taille de nos promotions, ce qui nous confronte au problème immobilier. Situés dans l’ancienne école normale des femmes, nous sommes passés d’une formation de 2 ans à 5 années d’études. Ce problème de mètres carrés devrait être réglé d’ici 2013. Nous essayons de préserver l’unité de lieu en reprenant des locaux contigus à notre établissement. Pour l’instant, je suis en relation avec mon université de rattachement, Rennes 1, pour louer des salles."

L’image

"Nous avons besoin de gagner en notoriété et en image, en s’ouvrant encore plus vers l’extérieur. Nous avons été un peu trop autocentré et nous devons communiquer beaucoup plus pour faire connaitre nos formations et tisser des liens, notamment avec le secteur privé."
 


Les chiffres clés de Sciences po Rennes
Date de création de l’IEP : 1991
Durée de la formation : 5 ans
Montant des frais de scolarité (hors sécurité sociale) : entre 0 et 1070 € (montant progressif en fonction des revenus : boursiers : 0 ; de 0 à 10.000 € : 375 € ; de 10.001 à 15.000 € : 589 € ; de 15.001 à 20.000€ ; 749 € ; de 20.001 à 30.000€ : 910 € ; + de 30.000€ : 1070 €)
Nombre d’étudiants : 1040
Nombre d’étudiants à l’étranger : 165
Nombre d’étudiants internationaux à l’IEP : 90
Nombre d’étudiants admis en première année via le concours commun : 173

En savoir plus :
 
Numéro de téléphone : 02 99 84 39 39
Les différentes voies d’admission à Sciences po Rennes :
Entrée en première année : le concours commun pour les candidats à bac+0/bac+1 ou admission sur titre via la mention Très Bien
Entrée en 2e année : un concours (en 2010 : les épreuves d’admissibilité ont lieu le 12 avril, l’épreuve d’admission les 10 et 11 mai) pour les étudiants titulaires d'une L2 ou d'un diplôme équivalent (ou en voie de l'obtenir l'année du concours) et les élèves de khâgne des lycées conventionnés choisis par leur établissement
Entrée en 4e année : un concours (en 2010 : les épreuves d’admissibilité ont lieu le 12 avril, l’épreuve d’admission le 12 mai) pour les étudiants titulaires de 180 ECTS (bac+3) ou d'une équivalence Licence, ayant obligatoirement passé l'équivalent d'un semestre à l'étranger (en université ou en stage long)


Les débouchés professionnels
Où mènent les instituts d’études politiques ? Les diplômés des IEP se dirigent en masse vers la fonction publique et les grandes organisations internationales, particulièrement ceux de Lyon (32,3 %), Rennes (26 %) ou Lille (40 %). Mais de nombreux autres secteurs sont ouverts aux jeunes diplômés, comme les banques, l’audit, les médias, l’édition, etc.
Lire notre dossier : A quoi mène vraiment Sciences po. Il est également nécessaire de se renseigner sur le site de Sciences po Rennes, auprès des responsables de l'IEP et des anciens, afin de se faire une idée plus précise des débouchés de l'établissement.

 

Sommaire du dossier
Retour au dossier Sciences po Lille selon son directeur, Pierre Mathiot Sciences po Lyon selon son directeur, Gilles Pollet Sciences po Rennes selon son directeur, Patrick Le Floch Sciences po Strasbourg selon son directeur, Sylvain Schirmann Sciences po Toulouse selon sa directrice, Laure Ortiz