Dossier : Sciences po Paris réforme son concours : les nouvelles règles du jeu

Epreuve d’histoire à Sciences po Paris : plus de chances pour les bacheliers ?

Sciences po Paris change les règles du jeu. Pour son concours d’entrée en première année, rien ne sera plus comme avant … ou presque. C’est officiel depuis le 19 octobre 2009, le concours se déroulera dès 2010 à la fin du mois de juin plutôt qu’à la fin août. Fini le bachotage d’été ! Les nouveautés touchent aussi le contenu des épreuves.

Concours 2013

Sciences po Paris a de nouveau réformé sa procédure d'entrée en première année à compter de 2013. Découvrez le nouveau concours de l'IEP parisien.

Le programme de l'épreuve d'histoire est maintenu (Le monde de 1914 à nos jours) mais sur les trois sujets proposés, l’un portera désormais systématiquement sur la période de 1945 à nos jours.

Moins de temps pour digérer le programme de terminale

Professeur d’histoire à l’ISTH (prépa Sciences po), Olivier Milza estime que cela ne change pas fondamentalement les choses : il était en effet très rare qu’il n’y ait pas un sujet après 1945. Mais tout de même … "Avec le concours à la fin du mois de juin, les bacheliers viendront tout juste de finir le programme d’après 1945. Ils n’auront plus deux mois pour le digérer, prendre du recul et commencer quelques plans ambitieux. Cela donne au programme de terminale une intensité beaucoup plus forte", explique-t-il.

Faire l'impasse sur l'avant 1945 : attention danger !

Rendre obligatoire un sujet après 1945, n’est-ce-pas aussi donner la possibilité aux lycéens de se limiter à un programme de révision plus restreint ? Mieux vaut ne pas tenter l’impasse sur la période 1914-1945. "Plus les étudiants en savent, plus, s’ils sont talentueux pour déployer une argumentation, ils réussiront", note tout d’abord Hervé Crès, directeur des études à Sciences po. "Vous pensez bien que ceux qui connaitront l’avant 1945 auront un avantage compétitif important, même pour traiter un sujet de l’après 1945. La matrice du XXe siècle par exemple, c’est la Première Guerre mondiale", illustre le responsable. C’est d’autant plus risqué que le candidat limitera ses possibilités de choix à un seul sujet.

Les deux conseils du professeur d’histoire

- Lire la presse toute l’année et se préparer des dossiers de presse, d’autant plus si le concours met l’accent sur l’après 1945, époque très contemporaine. "Un dossier sur 60 années de relations avec l’Iran dans le journal Le Monde par exemple, ça fait vraiment gagner du temps", indique Olivier Milza. Outre la lecture d’un quotidien, un bon hebdomadaire est également très utile.

- Ne pas faire l’impasse sur des chapitres qui peuvent avoir l’air périphérique, comme l’histoire de idées, les courants artistiques et culturels, etc. "Les lycéens zappent souvent ces parties en estimant que ce n’est pas de l’histoire traditionnelle. C’est pourtant un bon moyen de faire encore la différence", note Olivier Milza

Camille Stromboni
23/10/09

Sommaire du dossier
 

blog comments powered by Disqus



Trouver une formation

Annuaire de l'enseignement supérieur

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...

Annuaire de l'alternance

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...



Les établissements à la une











Zoom sur

Voir toutes les fiches












YWC_2014_letudiant_300x150