1. Sciences po Strasbourg crée son concours d'entrée en deuxième année
En bref

Sciences po Strasbourg crée son concours d'entrée en deuxième année

Envoyer cet article à un ami
En 2018, une petite quinzaine d'étudiants devrait être admise directement en deuxième année par voie de concours à l'IEP de Strasbourg. // © Sciences po Strasbourg
En 2018, une petite quinzaine d'étudiants devrait être admise directement en deuxième année par voie de concours à l'IEP de Strasbourg. // © Sciences po Strasbourg

Comme l'IEP de Lyon, l'institut d'études politiques de Strasbourg ouvre une nouvelle voie d'accès en deuxième année à compter de 2018.

Emboîtant le pas à Sciences po Lyon, l'institut d'études politiques de Strasbourg a annoncé, mardi 11 juillet 2017, la mise en place d'une voie d'entrée en deuxième année pour la rentrée 2018. 

En mai 2017, les 7 IEP de région (Aix-en-Provence, Lille, Lyon, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg, Toulouse) avaient, en effet, décidé de mettre fin au concours commun à ce niveau, pour le remplacer dans le futur par un concours commun d'entrée en quatrième année.

Lire aussi : Ma vie d'étudiante à Sciences po Strasbourg : Manon apprécie la diversité des disciplines

Cherche candidats bac+2 avec plus de 14 de moyenne

Pour postuler directement en deuxième année à Sciences po Strasbourg, il vous faudra présenter un dossier de candidature (épreuve d'admissibilité). 

Pour être éligible, vous devrez être inscrit en L2 ou équivalent bac+2 et avoir validé une année d’études supérieures en France ou à l’étranger (équivalant à 60 crédits ECTS) avec au moins 14/20 de moyenne générale pendant l’année universitaire précédant l’inscription au concours. Dernière condition pour vous présenter : avoir suivi durant votre cursus secondaire ou universitaire l’enseignement d’au moins deux langues étrangères.

Concours en avril 2018

Votre dossier de candidature comprendra une lettre de motivation et un CV, dans lesquels seront examinés les éléments de pluridisciplinarité de votre parcours de formation, vos séjours à l’étranger, vos stages et expériences professionnelles, ainsi que vos engagements associatifs ou personnels.

Les candidats admissibles seront convoqués à une épreuve orale en langue française et dans la langue étrangère choisie lors de l’inscription. 

Les inscriptions seront ouvertes à compter de la mi-février 2018, et le concours aura lieu courant avril 2018. Le nombre de places n'est pas encore précisément fixé, mais devrait être de l'ordre d'une dizaine à une quinzaine de places offertes par cette voie.