1. Visa, assurance, test de langue… quelles formalités pour étudier en Chine ?
Décryptage

Visa, assurance, test de langue… quelles formalités pour étudier en Chine ?

Envoyer cet article à un ami
Le délai d'obtention du visa est assez rapide mais il est conseillé de s'y prendre au moins un mois à l'avance. // © iStockphoto
Le délai d'obtention du visa est assez rapide mais il est conseillé de s'y prendre au moins un mois à l'avance. // © iStockphoto

Un séjour d'études en Chine, cela se prépare. Visa, santé, test de langue… Tour d’horizon des démarches à anticiper pour arriver serein dans l'Empire du Milieu.

Un parcours du combattant, les formalités administratives pour étudier en Chine ? Oui et non. Désireux d'accueillir des étudiants étrangers, le pays facilite les démarches. Néanmoins, il importe de ne rater aucune étape !

Visa : l'étape incontournable

Vous devez effectuer votre demande en personne aux centres de visa (Paris et Marseille) ou auprès des consulats (Lyon, Saint-Denis de La Réunion et Strasbourg). Le délai d'obtention est assez rapide, environ une semaine, mais il est conseillé de s'y prendre au moins un mois à l'avance.

On distingue deux visas d'études : le visa X1 "longue durée" pour un séjour de plus de 180 jours, et le visa X2 "courte durée" si vous partez moins longtemps. Pièces à fournir : un passeport valable au moins six mois au moment de la demande, la copie des billets d'avion aller-retour, la lettre d'invitation de l'université.

Une fois arrivé(e) en Chine, vous aurez 24 heures pour vous enregistrer au commissariat de votre lieu de résidence. Et si vous partez plus de six mois, vous devrez en plus déposer une demande de titre de séjour dans les 30 jours.

Lire aussi : Étudier en Chine : comment choisir son université

Assurez-vous en cas de pépin

Avant de partir, il est indispensable de souscrire une assurance internationale. Sans couverture, vos frais de santé ne seront pas remboursés. Deux solutions : si vous partez dans le cadre d'un échange académique, vous restez inscrit(e) dans un établissement en France et pouvez demander une extension internationale à votre mutuelle étudiante. Dans le cas d'un départ en solo, vous n'êtes plus rattaché(e) à la Sécurité sociale étudiante française et devez souscrire une assurance spécifique. La LMDE propose le contrat Etud'Expat et la SMEREP le contrat World Pass. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès des organismes privés.

Apportez avec vous une petite trousse médicale de voyage contenant de l'aspirine ou paracétamol, un antihistaminique (contre les piqûres d'insectes, les allergies...), voire des antibiotiques. Pensez aussi à vous munir de pastilles pour la gorge et du collyre qui peuvent être utiles face à la pollution de l'air. Il est déconseillé d'acheter des médicaments sur place. Aucun vaccin n'est obligatoire. Toutefois, la mise à jour de la vaccination DTP (diphtérie, tétanos, poliomyélite) est vivement recommandée.

Une visite médicale est obligatoire pour tous les étrangers qui viennent étudier plus de six mois en Chine. Vous pouvez la passer avant ou à votre arrivée. Votre université d'accueil peut vous aider dans cette démarche. Au menu : un test sanguin et une radio des poumons. Le certificat médical vous sera demandé pour transformer le visa étudiant temporaire en visa permanent.

Chinois ou anglais : testez-vous !

Pour intégrer une licence ou un master avec des cours en chinois, il vous faudra passer le HSK, équivalent du TOEFL en chinois. Ce test linguistique est organisé par les instituts Confucius, présents dans plusieurs villes de France, généralement dans les universités. Le prix du test est proportionnel au niveau, entre 15 € (niveau 1) et 50 € (niveau 6). Plusieurs sites proposent des exercices pour s'entraîner, comme Parlez chinois, Global Examen ou HSK Academy.

Si vous ciblez un cursus en anglais, l'université vous demandera peut-être de présenter un score minimal de 80 au TOEFL (Test Of English as a Foreign Language) ou de 6,5 à l'IELTS (International English Language Testing System). N'attendez pas le dernier moment pour vous entraîner : même si vous avez un très bon niveau d'anglais, ces tests ont chacun une méthode qui nécessite une préparation. Comptez 182 € pour le TOEFL et 230 € pour l'IELTS.

Etudier en Chine : suivez le guide !

Votre décision est prise : vous allez partir étudier en Chine. Mais comment choisir l'université ? Combien va vous coûter l'inscription ? Où vous loger ? On fait le point sur les étapes à franchir.

Test : Êtes-vous prêt(e) à partir étudier en Chine ?
Comment choisir son université en Chine ?
Coûts des études, bourses, jobs… quel budget pour la Chine ?
Logement, transport, budget… la vie étudiante en Chine
• Comment débuter votre carrière en Chine ?