1. Partir étudier à l'étranger : les destinations qui font le plus rêver
Boîte à outils

Partir étudier à l'étranger : les destinations qui font le plus rêver

Envoyer cet article à un ami
Les États-Unis restent la destination favorite pour les parents qui envisagent d'envoyer leurs enfants étudier à l'étranger. Ici, Boston, dont l'université est l'une des plus prestigieuses du pays. // © © Tony Tremblay -  iStockPhoto
Les États-Unis restent la destination favorite pour les parents qui envisagent d'envoyer leurs enfants étudier à l'étranger. Ici, Boston, dont l'université est l'une des plus prestigieuses du pays. // © © Tony Tremblay - iStockPhoto

INFOGRAPHIE - États-Unis, Japon, Nouvelle-Zélande... Les pays les plus plébiscités par les familles d'étudiants internationaux sont aussi souvent ceux où les frais de scolarité sont les plus élevés. Tour d'horizon de ces destinations phares.

Les États-Unis sont la destination la plus attractive pour étudier à l’étranger, selon l’étude 2016 Value of Education, réalisée par HSBC. Une enquête menée auprès de 6.241 parents interrogés dans 15 pays différents. Pourtant, les frais de scolarité moyens annuels au pays de l’Oncle Sam sont de 33.215 $ (environ 29.500 €).

Les pays anglophones coûteux ont la cote

Il semblerait que le critère financier ne soit pas un frein pour les familles, qui voient dans le séjour d’études à l’étranger un investissement pour la future insertion professionnelle de leurs enfants.

On trouve ainsi d’autres destinations onéreuses dans ce top 10 : le Royaume-Uni, l’Australie, le Canada, le Japon, Singapour, la Nouvelle-Zélande. Universités prestigieuses, cours en anglais, un cadre de vie étudiante riche… Les raisons sont nombreuses de mettre la main au porte-monnaie !

C'est moins cher en France

En Allemagne et en France, deux destinations qui font également partie de ce classement, le coût d’une scolarité est beaucoup moins élevé. Aux frais de scolarité, nuls au pays de Goethe, il faudra toutefois rajouter des frais administratifs d’inscription évalués à 600 € par an.

À noter cependant : de leur côté, les étudiants français considèrent à 73 % que le coût du séjour à l’étranger reste un frein au départ, selon l’enquête de l’Etudiant publiée en janvier 2016. Pensez à bien vous renseignez sur les aides auxquelles vous avez droit et sur votre budget, avant de vous envoler !

À noter que les parents interrogés avaient la possibilité de citer plusieurs destinations envisagées comme futur lieu d'études pour leurs enfants.