1. JO de Rio : Estelle Mossely, Pierre Houin… médaillés et diplômés !
Portrait

JO de Rio : Estelle Mossely, Pierre Houin… médaillés et diplômés !

Envoyer cet article à un ami
Médaillée d'or en boxe, Estelle Mossely est diplômée depuis 2015 de l'ESILV, une école d'ingénieurs en informatique. // © Lin Yiguang/XINHUA-REA
Médaillée d'or en boxe, Estelle Mossely est diplômée depuis 2015 de l'ESILV, une école d'ingénieurs en informatique. // © Lin Yiguang/XINHUA-REA

Les jeux Olympiques de Rio, qui se sont achevés dimanche 21 août, ont vu la France battre son record de médailles. Parmi les 42 athlètes français montés sur le podium, certains jonglent entre sport et études. Zoom sur cinq d'entre eux.

Pierre Houin, aviron et techniques de commercialisation

Après un titre européen et un titre mondial en 2015, Pierre Houin a décroché une médaille d'or en aviron aux jeux Olympiques de Rio en compagnie de son compatriote Jérémie Azou. À côté de ses activités sportives, le jeune homme de 22 ans bûche aussi : il est étudiant à l'IUT Nancy-Charlemagne depuis 2012.

L'athlète lorrain a choisi de suivre un DU (diplôme universitaire) sports, commerce et services. Il a poursuivi avec un DUT (diplôme universitaire de technologie) techniques de commercialisation et vient de finir sa licence pro CICGCI (commerce interentreprises, commerce de gros et commerce international).

Thibault Colard, le rameur ingénieur

Pour une première, c'est une belle réussite. Rameur de l'Équipe de France, Thibault Colard repart des jeux Olympiques de Rio avec une médaille de bronze. Après un DUT en informatique à l'université Paul-Sabatier de Toulouse, il a intégré l'INSA (institut national des sciences appliquées) de Lyon, où il est actuellement élève ingénieur en troisième année. Les Jeux terminés, le médaillé de bronze aux Mondiaux de 2015 va pouvoir désormais se consacrer à sa quatrième année d'études.

Estelle Mossely, une boxeuse connectée

Le jour de ses 24 ans, Estelle Mossely a décroché à Rio la première médaille d'or olympique de la boxe féminine française, dans la catégorie des moins de 60 kilos. Mais la Française a aussi la tête bien pleine. De 2010 à 2015, la boxeuse francilienne a suivi la formation “informatique big data et objets connectés” de l'ESILV (École supérieure d'ingénieurs Léonard-de-Vinci), à La Défense. En tant que sportive, elle a bénéficié de la formation réservée aux sportifs de haut niveau.

Diplômée depuis 2015, elle est ingénieure en conception et développement chez Allianz. Dans une vidéo de l'entreprise, elle explique comment elle jongle entre sa carrière de sportive de haut niveau et sa mission d'ingénieure.

Matthieu Péché et Gauthier Klauss, commerce et canoë

Âgés de 28 ans, Matthieu Péché et Gauthier Klauss pratiquent le canoë depuis plus de 13 ans. Sportifs de haut niveau, ces amis d'enfance originaires des Vosges intègrent en 2009 l'ESC Pau. Ils y poursuivent leurs études et s'entraînent au bassin d'eaux vives palois, là où les sélections olympiques se jouent depuis quelques années. Leurs journées se divisent entre cours aménagés et un minimum de cinq heures d'entraînement. Quatrièmes aux Jeux de Londres, ils ont décroché le bronze en canoë biplace C2 à Rio. Diplômés en 2014, ils travaillent comme chargés de marketing pour la SNCF.