1. A comme accréditation, agrément
Décryptage

A comme accréditation, agrément

Envoyer cet article à un ami

A comme accréditation


Le terme accréditation pourrait être amené à remplacer celui d'habilitation. Le projet de loi sur l’enseignement supérieur et la recherche, qui va être débattu avant l’été 2013 au Parlement, prévoit que les universités principalement, mais aussi quelques grandes écoles soient accréditées à l'issue d'une procédure d'expertise. Une fois l'accréditation obtenue, ces établissements n'auront plus besoin de solliciter une habilitation pour créer ou renouveler des formations. À suivre…


A comme agrément


L’agrément est une reconnaissance accordée par un organisme ou une association qui fait autorité dans un secteur professionnel donné. Dans ce secteur donné, des écoles non agrées peuvent également former des professionnels mais le diplôme qu'elles délivrent ne sera pas reconnu par la profession. Ce label est celui des écoles d’ostéopathie, par exemple.


Sommaire du dossier
Retour au dossier Quels labels pour quelles écoles ? Notre tableau pour le voir en un coup d'œil A comme accréditation, agrément B comme bachelor, brevet C comme certificat, certification, charte, classement D comme déposé, diplôme, diplôme national, diplôme d’Etat E comme ECTS, équivalence G comme grade, grande école H comme homologation, habilitation L comme licence, LMD M comme marque, master, mastère ou mastère spécialisé N comme niveau, norme P comme protégé R comme réseau, répertoire, reconnaissance, réglementé S comme supplément au diplôme T comme titre, titre répertorié, titre universitaire V comme visa