Réussir ses études de santé

Une course de fond ! Les études de santé sont exigeantes, avec des caps à passer, comme le concours de PACES (première année commune aux études de santé). Nos conseils pour tenir le rythme, en médecine, ou dans toute autre spécialité (para)médicale

Tous les articles

En quête de reconnaissance, les professions paramédicales se rebiffent Les infirmiers manifestent à Paris, mardi 8 novembre 2016. // © Claire et Sélyne
Les infirmiers manifestent à Paris, mardi 8 novembre 2016. // © Claire et Sélyne
Décryptage

En quête de reconnaissance, les professions paramédicales se rebiffent

Après les étudiants en orthophonie mobilisés pour dénoncer leur rémunération à l'hôpital, c'était au tour des infirmiers de faire grève, mardi 8 novembre 2016. En cause, la dégradation de leurs conditions de travail et la difficulté à trouver un emploi.

Quelles études pour travailler dans le secteur paramédical, avec ou sans le bac ? Le secteur compte de nombreux métiers, orientés vers les soins, la rééducation ou encore l'appareillage. // © iStockphoto
Le secteur compte de nombreux métiers, orientés vers les soins, la rééducation ou encore l'appareillage. // © iStockphoto
Décryptage

Quelles études pour travailler dans le secteur paramédical, avec ou sans le bac ?

La plupart des formations paramédicales requièrent deux à cinq années d’études après le bac, avec à la clé un diplôme d’État. Et nombre d'entre elles ne sont accessibles que via un concours. Mais il existe quelques alternatives pour les non bacheliers qui veulent travailler dans le secteur.

Paramédical : un secteur qui résiste à la crise Pour six métiers paramédicaux (dont masseur-kiné­sithérapeute), les écoles ont le droit, voire l'obligation, de recruter des étudiants issus de PACES. // © Meyer/Tendance Floue pour l'Etudiant
Pour six métiers paramédicaux (dont masseur-kiné­sithérapeute), les écoles ont le droit, voire l'obligation, de recruter des étudiants issus de PACES. // © Meyer/Tendance Floue pour l'Etudiant
Boîte à outils

Paramédical : un secteur qui résiste à la crise

Dans un contexte de marché de l’emploi morose, le secteur paramédical, qui emploie plus d’un million et demi de personnes, fait figure d’exception : les perspectives d’embauche restent bonnes. Certaines professions manquent même franchement de personnel.

PACES : passer le cap de la première année L’engouement des jeunes pour la médecine ne faiblissant pas, la première année est très sélective. // © Flickr / CleverCupCakes
L’engouement des jeunes pour la médecine ne faiblissant pas, la première année est très sélective. // © Flickr / CleverCupCakes
Décryptage

PACES : passer le cap de la première année

Vous rêvez d’endosser la blouse blanche et d’embrasser une carrière médicale ? Avant de vous engager dans des études longues (de neuf à onze ans) marquées par une sélection drastique à l’issue de la première année, demandez-vous si vous avez le profil.

Médecine : ils racontent leur premier jour d'internes N'ayez pas peur : les internes vont s'occuper de vous ! // © plainpicture/OJO/Chris Ryan
N'ayez pas peur : les internes vont s'occuper de vous ! // © plainpicture/OJO/Chris Ryan
Témoignage

Médecine : ils racontent leur premier jour d'internes

Mercredi 2 novembre 2016, près de 8.000 étudiants en médecine commençaient leur premier stage en tant qu’internes. Un plongeon parfois vertigineux dans le grand bain, au regard des nouvelles responsabilités qui leur sont confiées. Témoignages à l'issue de cette première journée.

PACES : peut-on choisir sa fac de médecine ? Sur APB, les lycéens franciliens attirés par la filière PACES doivent classer 7 sous-vœux de la candidature groupée "UFR de santé en Ile-de-France". // © Ministère de l'Éducation nationale
Sur APB, les lycéens franciliens attirés par la filière PACES doivent classer 7 sous-vœux de la candidature groupée "UFR de santé en Ile-de-France". // © Ministère de l'Éducation nationale
Décryptage

PACES : peut-on choisir sa fac de médecine ?

Lycéen, vous souhaitez vous inscrire l’année prochaine en PACES (première année commune aux études de santé) pour tenter les concours de médecine, sage-femme, dentaire ou pharmacie. La question du choix de la fac, à indiquer sur le site admission-postbac, s’impose donc à vous.