Réussir ses études de santé

Une course de fond ! Les études de santé sont exigeantes, avec des caps à passer, comme le concours de PACES (première année commune aux études de santé). Nos conseils pour tenir le rythme, en médecine, ou dans toute autre spécialité (para)médicale

Tous les articles

Ma rentrée à la fac : la PACES à Paris, est-ce vraiment l'enfer ? Début d'année pour les étudiants de PACES de l'UPMC. // © Aurore Abdoul-Maninroudine
Début d'année pour les étudiants de PACES de l'UPMC. // © Aurore Abdoul-Maninroudine
Reportage

Ma rentrée à la fac : la PACES à Paris, est-ce vraiment l'enfer ?

Amphis mouvementés, désorganisés, remplis d'étudiants angoissés... La PACES (Première année commune aux études de santé) est-elle un mythe ou une réalité ? Quelques jours après le début des cours, on est allé juger sur place à l'UPMC (université Pierre-et-Marie-Curie), à Paris.

Médecine et dentaire : la Belgique suspend son concours Le Conseil d'État belge a tranché : le concours de médecine est suspendu. // © plainpicture/Bildhuset/Jerker Andersson
Le Conseil d'État belge a tranché : le concours de médecine est suspendu. // © plainpicture/Bildhuset/Jerker Andersson
En bref

Médecine et dentaire : la Belgique suspend son concours

En juin 2016, la Belgique francophone organisait son premier concours de fin de première année de médecine et de dentaire, comme en PACES (première année commune aux études de santé) en France. Mais une poignée d’étudiants a fait suspendre le classement. Explications.

Infirmier, kiné, psychomotricien : les numerus clausus 2016-2017 Près de 31.000 places pour les infirmiers, 3.000 pour les kinés et 900 pour les psychomotriciens en 2017 : où est la vôtre ? // © plainpicture/amanaimages/Opus
Près de 31.000 places pour les infirmiers, 3.000 pour les kinés et 900 pour les psychomotriciens en 2017 : où est la vôtre ? // © plainpicture/amanaimages/Opus
En bref

Infirmier, kiné, psychomotricien : les numerus clausus 2016-2017

INFOGRAPHIE. Combien de places seront offertes en 2016-2017 dans les établissements de formation des infirmiers, des masso-kinésithérapeutes et des psychomotriciens ? Le point sur les numerus clausus et leur évolution.

Attentats : les étudiants en médecine formés à l'urgence, mais pas au pire Exercice de sécurité avec le SAMU dans la fan zone de l'Euro 2016 de football, place Bellecour, à Lyon. // © Laurent Cerino/REA
Exercice de sécurité avec le SAMU dans la fan zone de l'Euro 2016 de football, place Bellecour, à Lyon. // © Laurent Cerino/REA
Décryptage

Attentats : les étudiants en médecine formés à l'urgence, mais pas au pire

À Nice en juillet 2016 comme à Paris en novembre 2015, les étudiants en médecine se sont retrouvés sur la ligne de front pour soigner les blessés des attaques terroristes. Un exercice nouveau, difficile, pour lesquels ils sont peu formés aujourd'hui.